Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 08:02
le GR 34 de Morlaix à Brest par les Abers (Wrac'h - Benoît - Ildut ) et les Phares (de l'île de Batz, de la Vierge, du Four, de Trézien, de St Mathieu, du Petit Minou)

GR 34 par le " Sentier des Douaniers " , 306 kms, en solo et pédibus, de Morlaix à Brest par Roscoff, Brignogan, l'Aber Wrac'h, l'Aber Benoît, Portsall, l'Aber Ildut, le Cap Corsen, Le Conquet, Ste Anne du Portzic et Brest.

Rappel: le GR 34 est un parcours côtier qui relie, "à la douanière", le Mont St Michel à St Nazaire - 1700 kms de régal pédestre qui enlace la Bretagne. 70/80 jours pour qui veut le réaliser d'une traite. Un environnement extraordinaire, entre les rias, les plages de sable fin, les rochers dantesques, la mer et les cieux bretons riches de leurs couleurs ajoutées aux fragrances envoûtantes des marées.

En mai dernier, avec Thérèse, Claude et Michel nous avions parcouru le Tour du Golfe du Morbihan (également Gr 34), lors d'une amicale randonnée vraiment "goûteuse" de 180 kms avec bonheur et extraordinaires souvenirs partagés.

Je choisis, cette fois, de parcourir cette "randonnade" finistérienne, en solo, en autonomie, (sac en lourd, 14/15 kgs avec tente Coleman solo, duvet 0/-5°, sans réchaud).

En solo, il faut d'abord bien gérer/écouter son corps, assumer et toujours tout anticiper par une logistique très attentive, s'ouvrir à toutes les opportunités de découvertes et rencontres constructives. Faire fi de l'appréhension trop fréquente (hélas souvent avancée par beaucoup) de la marche en solitaire où les sensations et les satisfactions sont pourtant maximales.

du lundi 13 juin 2016 au vendredi 23 juin 2016 - 11 étapes de 24kms à 34 kms

Trouver l'endroit stratégique pour le stationnement du véhicule nécessaire au retour:

ce sera le Camping Municipal de Santec (qualité et accueil super) - plage du Dossen (fameux spot de glisse) - Morlaix/Roscoff/Santec par SNCF et marche de liaison pour le retour.

les 11 étapes:

1 - Morlaix à Carantec (îlot Callot) - lundi 13 juin 2016 - 24 kms

2 - Carentec à Santec (Dossen) - mardi 14 juin - 26 kms

3 - Santec à Porz Gwen (Plouescat) - mercredi 15 juin - 30 kms

4 - Porz Gwen à Menez Ham - jeudi 16 juin - 27 kms

5 - Menez Ham à Corejou (Plouguerneau) - vendredi 17 juin - 27 kms

6 - Corejou à Ste Marguerite (l'Aber-Wrac'h) - samedi 18 juin - 34 kms

7 - Ste Marguerite à St Pabu (les Dunes) - dimanche 19 juin - 26 kms

8 - St Pabu à Prosporder(Portsall) - lundi 20 juin - 27 kms

9 - Porspoder à Plouezal - mardi 21 jui - 30 kms

10 -Plouezal à Anse de Berthaume - mercredi 22 juin - 28 kms

11 - Berthaume à Brest - jeudi 23 juin - 26 kms

12 - retour Brest/Morlaix en Ter, puis Car et marche vers Santec, récupération T4 vw

Sachez qu'en cliquant sur les photos à suivre......vous pouvez les agrandir !

Etape 1: de Morlaix à Carantec - îlot Callot - 24 kms

Tout juste revenu d'un Tour du Golfe du Morbihan pédestre avec la dream team (Port Navalo-Locmariaquer), les pieds, le corps et le mental sont rodés pour entreprendre ce nouveau parcours en solo.

Il faut tout de même s'y remettre, par expériences répétées, je sais que c'est toujours la tête qui emmène le corps. A Morlaix sous l'emblématique " pont de Morlaix" , tout juste sorti de l'illustre Office du Tourisme (magnifique Maison Penanault) , l'encre du "tampon/scello" sur le "carnet de randonneur" n'est pas encore sèche, un selfie pour l'histoire (!). Je remonte le bassin du port de plaisance ( déjà fréquenté lors d'escales nautiques en navigations channelesques), un regard à l'ex Manufacture des Tabacs dont la résistance d'après suppression appartient à la mémoire locale encore toute fraîche.

Le Gr 34 dirige vers Porz en Trez et le Bois de Bergevin (souvenirs familiaux)

La Rivière de Morlaix est "marée basse", ce qui lui donne cet aspect lunaire, au moins jusqu'à Locquénolé - Dorduff en face, port des peintres paysagistes du 19 ième -

A Locquénolé, un salut à l'Arbre de la Liberté/Gwezenn ar frankiz ( planté le 30 nivôse an II de la République Française) amoureusement et attentivement entretenu depuis.

La rade de Morlaix à tribord jusqu'à la Pointe de Penn ar Lann, la magnifique entrée de la ria de Morlaix, avec majestueusement alignés l'Ile Louet et son phare et le Chateau du Taureau. Le soleil breton salue le pérégrino. Le GR 34 frôle la "Chaise du Curé", je ne peux résister à une photo iconoclaste mécréante afin de "bénir" ce parcours tout juste entamé.

Ce soir, je bivouaquerai sur l'îlot Callot (chaussée recouvrable, les marées correspondent à mes impératifs horaires) . Je m'endors au pied de la Chapelle de Notre Dame de Callot (lieu propice aux siestes de l'âme dit-on ! ).

 

le Carnet du Randonneur "perso" - Départ du Pont de Morlaixle Carnet du Randonneur "perso" - Départ du Pont de Morlaix

le Carnet du Randonneur "perso" - Départ du Pont de Morlaix

la Manu des Tabacs à Morlaix et "Carmen la cigarettière de Morlaix" - le nouveau pont de Morlaix
la Manu des Tabacs à Morlaix et "Carmen la cigarettière de Morlaix" - le nouveau pont de Morlaix
la Manu des Tabacs à Morlaix et "Carmen la cigarettière de Morlaix" - le nouveau pont de Morlaix

la Manu des Tabacs à Morlaix et "Carmen la cigarettière de Morlaix" - le nouveau pont de Morlaix

ria de Morlaix avant Dorduff - l'Arbre de la Liberté à Locquénolé - l' île Louet et son phare devant le Chateau du Taureauria de Morlaix avant Dorduff - l'Arbre de la Liberté à Locquénolé - l' île Louet et son phare devant le Chateau du Taureauria de Morlaix avant Dorduff - l'Arbre de la Liberté à Locquénolé - l' île Louet et son phare devant le Chateau du Taureau

ria de Morlaix avant Dorduff - l'Arbre de la Liberté à Locquénolé - l' île Louet et son phare devant le Chateau du Taureau

un "bijou d'acajou" restauré par les Chantiers Jézéquel de Carantec - la chaussée submersible de l'îlot Callot -N Dame de Callot
un "bijou d'acajou" restauré par les Chantiers Jézéquel de Carantec - la chaussée submersible de l'îlot Callot -N Dame de Callot
un "bijou d'acajou" restauré par les Chantiers Jézéquel de Carantec - la chaussée submersible de l'îlot Callot -N Dame de Callot

un "bijou d'acajou" restauré par les Chantiers Jézéquel de Carantec - la chaussée submersible de l'îlot Callot -N Dame de Callot

la Chaise du Curé de Carantec et non d'Ar Minic'hi - régal d'un lever de soleil au bivouac sur Callotla Chaise du Curé de Carantec et non d'Ar Minic'hi - régal d'un lever de soleil au bivouac sur Callot

la Chaise du Curé de Carantec et non d'Ar Minic'hi - régal d'un lever de soleil au bivouac sur Callot

Etape 2 : de Carantec à Santec (Dossen) - 26 kms

Un lever de soleil envoûtant vécu de l'îlot Callot face à St Pol de Léon.

Pliage tente et sac 1/2 h, passage du "gois de Callot", petit café et croissants chauds à Carantec à 7h puis direction du Pont de la Corde sur la Penzé, un contour de St Yves (stèle) pour rejoindre la Pointe St Jean et sa tendre chapelle de Kerrigou (dédiée à saint Charles Borromée).

Détour par St Pol de Léon, où officia au VI ème siècle St Pol Aurélien, l'un des sept saints fondateurs de la Bretagne - le Tro-Breizh (souvenirs pédalus/solo en octobre 1987). Jour de Marché à St Pol de Léon, une coiffeuse "ambulante et colorée" attend les cheveux à sculpter (!), dégustations diverses de cochonailles et de légumes léonards.

Une larme devant la collection de "chefs" à la cathédrale de St Pol Aurélien. Les vénéré(e)s notables léonards faisaient em-boiter pour la postérité leur crâne dans des châsses qui ont défié le temps......la preuve.

Il reste 7 kms pour rejoindre Roscoff ( port des Ferries du Blascon - souvenir d'un refuge voileux en catastrophe lors d'un coup de tabac en août 1979, queue d'un Fasnet destructeur)

La chapelle Ste Barbe et le joli bourg de Roscoff qui attend déjà "ses touristes" en partance pour l'île de Batz, juste en face.

Un oeil humide sur un "ancien Abri du Marin " (transformé en salon de coiffure..... décidément le Breton aime être propre et net du chef (à une époque guère ancienne, il est vrai, les Bretonnes vendaient déjà leurs cheveux pour faire bouillir la marmitte, non mais ! ). les Abris du Marin étaient réservés aux marins bretons repentants trop enclin à la dive bouteille, initiés par l'humaniste Jacques de Thézac.

Roscoff est aussi le port de départ vers l'Angleterre (aujourd'hui et depuis peu brixitée) pour les "Johnnies", ces oignons-boys mythiques.

Ile de Batz, île légumière et son curieux Jardin Delaselle, son phare, juste en face, une escale agréable hors gr 34, qui fit remonter de bons souvenirs.

Rejoindre ensuite Santec et la plage du Dossen - spot surfing très fréquenté - Accueil vraiment chaleureux au Camping Municipal, cadre idyllique sous le soleil face à l'île de Siec.

Ce soir l'aventure prend vraiment forme, les pieds et le corps répondent à merveille. Les automatismes nécessaires à la marche en autonomie portée sont revenus.

L'appel vers l'Ouest contre les vents et les marées est entendu.

Vivement demain matin pour repartir galoper sur le chemin côtier beurzouk.

la ria de Taulé vue du pont de la Corde - la chapelle ste Barbe avant St Pol - les 7 saints fondateurs bretons à St Pol de Léonla ria de Taulé vue du pont de la Corde - la chapelle ste Barbe avant St Pol - les 7 saints fondateurs bretons à St Pol de Léonla ria de Taulé vue du pont de la Corde - la chapelle ste Barbe avant St Pol - les 7 saints fondateurs bretons à St Pol de Léon

la ria de Taulé vue du pont de la Corde - la chapelle ste Barbe avant St Pol - les 7 saints fondateurs bretons à St Pol de Léon

les châsses des "chefs" ou crânes léonards en la cathédrale de St Pol Aurélien - sur le marché de St Pol une délicieuse coiffeuse ambulante bretonneles châsses des "chefs" ou crânes léonards en la cathédrale de St Pol Aurélien - sur le marché de St Pol une délicieuse coiffeuse ambulante bretonneles châsses des "chefs" ou crânes léonards en la cathédrale de St Pol Aurélien - sur le marché de St Pol une délicieuse coiffeuse ambulante bretonne

les châsses des "chefs" ou crânes léonards en la cathédrale de St Pol Aurélien - sur le marché de St Pol une délicieuse coiffeuse ambulante bretonne

la chapelle Ste Barbe au dessus de Roscoff - gloire aux "Johnnies" les oignoons/boys roscovites -embarcadère vers l'île de Batzla chapelle Ste Barbe au dessus de Roscoff - gloire aux "Johnnies" les oignoons/boys roscovites -embarcadère vers l'île de Batzla chapelle Ste Barbe au dessus de Roscoff - gloire aux "Johnnies" les oignoons/boys roscovites -embarcadère vers l'île de Batz

la chapelle Ste Barbe au dessus de Roscoff - gloire aux "Johnnies" les oignoons/boys roscovites -embarcadère vers l'île de Batz

un "Abri du Marin" transformé en salon de coiffure à Roscoff - le spot de Santec/le Gossen devant l'ile de Siecun "Abri du Marin" transformé en salon de coiffure à Roscoff - le spot de Santec/le Gossen devant l'ile de Siec

un "Abri du Marin" transformé en salon de coiffure à Roscoff - le spot de Santec/le Gossen devant l'ile de Siec

Etape 3 :

de Santec/le Gossen à Porz Gwen (Plouescat)

30 kms

Départ à l'aube (7h-1/4) du camping Municipal de Santec - le ciel est clair et joyeux pour encourager le pérégrino breton. Traversée de la forêt domaniale de Santec, puis pont submersible de Kerbrat (l'heure de marée fut respectée autrement obligé de faire un détour spécial marée haute, ce qui sera fréquent sur ce parcours de fonds de rias et abers)

Je shunte le détour possible vers le Chateau de Kérouzéré (+3kms, l'étape prévue du jour est déjà de 30 kms) . A travers les champs d'artichauts et de légumes de la ceinture dorée bretonne, le pas du matin est joyeusement léger. Les épaules sont au troisième jour donc déjà presque formatées à la charge bâtée. Les 14/15 kgs du sac se font presque oublier, sauf lors des montées des escaliers aménagés fréquents sur ce parcours côtier.

L'anse de Guillec contournée par un joli chemin, après Moguirec (un café allongé à l'Hotel du Marin, je serai à Kerissien juste avant midi pour déguster un sandwich/andouille de Guémené au Bar des Embruns -

Ambiance spéciale pêcheurs retraités refaisant sans fin le mauvais monde qui se prépare. Des canons de petits rouges s'ajoutent aux canons de petits blancs, et/ou quelques rôteuses aux houblons, mélanges improbables pour une dégustation verticale vécue dans un nuage de fumée clopesque qui convient difficilement aux poumons du pataugazier voyageur. Un mix de bonne vie, de convivialité, pourtant qui me ravit. Les prochains méandres à l'air libre du chemin côtier chasseront rapidement les excès "un tantinet" nicotinisés inhalés dans cette tanière de vieux "pêchous attachants".

Cette étape est rendue hallucinante par la profusion de rochers dantesques et exceptionnels. Le menhir de Cam Louis et la Fontaine de Saint Eden. Prat Bihan, Mentig et Mez Dréan. Les rochers roses de Ploumanac'h pourraient bien craindre une inégale concurrence, n'est-il pas.

Il est vrai que depuis le célèbre plasticage du "Zizi de Pépé" le 12 juin 1987, sur ordre du maire de droite de l'époque René Dincuff, la roche phallique immorale plouescataise, en forme d'un joli gland turgescent, qui dérangeait les culs-bénis et les mal-baisées, sur la commune de Plouescat (29) en ce Bro Pagan (le Pays Pagan) est orpheline de son célèbre phallus en granit. Il reste aux jeunes "rosières de la commune" à polir une nouvelle pierre jusqu'à l'obtention d'un nouveau Zizi à la forme du précédent pour rivaliser avec les glands de Ploumanac'h (22) !

Il y a du boulot sur l'ouvrage, n'est-il pas ?

Une profusion de "fours à goèmons" . Une activité de brûlage des algues exercée jusque dans les années 1955, il s'agissait par combustion d'obtenir des pains de soude puis de l'iode destinée à la pharmacie.

Les maisons de Corps de Garde rencontrées tout le long de ce sentier côtier, sont des abris destinés au refuge des surveillants de la côte, au temps de Vauban. Intégrés aux rochers, elles n'étaient guère visibles des marins assaillants éventuels. Vauban le malin !

Le pas est devenu un peu lourd cet après midi (30 kms au compteur) pour arriver à l'objectif: le Camping de l'Anse de Kernic. Camping intégré à une chaîne de campings commerciaux et rentables, qui le rend in-intéressant pour le "pataugazier". Une belle piscine, un bar à boissons fraîches exotiques, quelques bungalows pour famille.....idéal pour recevoir les "fans-clubs" bruyants en tous genres, mais in-approprié pour le repos du même "pataugazier abérien". Le ciel s'assombrit étrangement en ces contrées magnifiques.

Demain sera un autre jour. Je pressens qu'il faut absolument s'endormir avant les beugleries footballistiques à venir (21h) donc, incessamment sous peu !

Départ de l'agréable Camping de Santec/Le Dossen - pont submersible de Kerbrat - "Pataugazier mécréant parmi les artichauts léonardsDépart de l'agréable Camping de Santec/Le Dossen - pont submersible de Kerbrat - "Pataugazier mécréant parmi les artichauts léonardsDépart de l'agréable Camping de Santec/Le Dossen - pont submersible de Kerbrat - "Pataugazier mécréant parmi les artichauts léonards

Départ de l'agréable Camping de Santec/Le Dossen - pont submersible de Kerbrat - "Pataugazier mécréant parmi les artichauts léonards

jetée de Moguirec au petit matin - Serait-ce l'Ankou léonard ? - la grève avant Poulennoujetée de Moguirec au petit matin - Serait-ce l'Ankou léonard ? - la grève avant Poulennoujetée de Moguirec au petit matin - Serait-ce l'Ankou léonard ? - la grève avant Poulennou

jetée de Moguirec au petit matin - Serait-ce l'Ankou léonard ? - la grève avant Poulennou

les roches avant Kerfissien - le four à goèmon - la Grève de Carrec ar Feuillansles roches avant Kerfissien - le four à goèmon - la Grève de Carrec ar Feuillansles roches avant Kerfissien - le four à goèmon - la Grève de Carrec ar Feuillans

les roches avant Kerfissien - le four à goèmon - la Grève de Carrec ar Feuillans

la maison du Corps de garde de Lavillo - roches de Kerfissen -la maison du Corps de garde de Lavillo - roches de Kerfissen -la maison du Corps de garde de Lavillo - roches de Kerfissen -

la maison du Corps de garde de Lavillo - roches de Kerfissen -

Feu le "Zizi de Pépé" dynamité le 12 juin 1987 par les culs-bénis de Plouescat (photo de photo)

Feu le "Zizi de Pépé" dynamité le 12 juin 1987 par les culs-bénis de Plouescat (photo de photo)

le sandwich "à l'andouille" de Kerfissien - Bar des Embruns ! - Roche torturée avant Taven Meur - l'Hippocampe en granit de Porz Gwenle sandwich "à l'andouille" de Kerfissien - Bar des Embruns ! - Roche torturée avant Taven Meur - l'Hippocampe en granit de Porz Gwenle sandwich "à l'andouille" de Kerfissien - Bar des Embruns ! - Roche torturée avant Taven Meur - l'Hippocampe en granit de Porz Gwen

le sandwich "à l'andouille" de Kerfissien - Bar des Embruns ! - Roche torturée avant Taven Meur - l'Hippocampe en granit de Porz Gwen

Etape 4 : de Porz Gwen à Menez Ham - 27 kms

Je quitte l'Anse de Kernic, sous une petite pluie qui ne durera pas bien longtemps.

Le ciel du matin est admirable de nuances. C'est marée basse et l'anse est vaseusement jolie. Les Dunes de Ker Emma s'offrent à moi - réserve et Conservatoire du Littoral - quelques kms de méditations et rêveries - le matin ce sont les meilleurs moments des "pataugaziers".

Après la chapelle de Saint Gouévroc - (retrouvée par hasard (?) sous le sable ainsi que celle de Soulac/Mer (33) cf le Camino Littoral) - l'arrivée à la Maison des Dunes - Conservatoire du Littoral - camping possible à savoir - L'hôtesse du lieu m'offre un café bienvenu. Une déviation pour travaux sur le GR 34 - si, si, si....ça existe aussi sur les GR

Problèmes de balisage que je ne retrouve pas, j'ai craint un moment avoir loupé "la Digue" .....mais encore une fois le Saint des Mécréants me remettra vite sur le bon sentier vers Plounéour-Trez.

A la gare désaffectée de Plounéour je découvre "Groupe-Ouest" une association dédiée aux créations cinématographiques bretonnes. Visite expresse qui me ravit. Insolite en ce lieu vraiment perdu.....que vive la Bretagne des images.

Avant Kéréva le missionnaire mécréant que je reste en toutes circonstances flashera sur une "croix" . Une croix de granit, un rien tassée mais puissante.....elle semble m' interpeller:......... viens ici espèce de sans Dieu !

Je débâte et lui demande alors de porter mon faix de pataugazier indépendant.

Topez-là "granit à prières", je vous remercie de votre gentillesse et de votre regard bienveillant.

Quelle belle charge as-tu la mon bon mécréant confie-t-elle à mon oreille attentive.

Nous nous quitterons bons ami(e)s. (photos à suivre)

Nous sommes en Bretagne bénie.....profusion de chapelles, de croix, de fontaines miraculeuses chacune dédiée à un saint en particulier, si, si, si.....sachez que plus de 7000 saints sont recensés en Beurzouland......comment voulez-vous passer à côté et rester avec une âme grise et souillée.......même les mécréants en conviennent......alors ?

Vivement que les futur(e)s 1000 saint(e)s Bretons de la Vallée des Saints (Carnoët-29160) soient tou(te)s réuni(e)s.

Brignogan-Plages n'est pas loin, j'y serai pour midi. Bien m'en a pris, car au restaurant La Corniche je me délecterais d'un fabuleux foie de veau persillé. Merci la Croix de Kéréva.

Etape de 27 kms prévue. Après Brignogan, quelques campings sont indiqués sur le topo-guide FFRP n°347. Je redouble d'attention et à la Pointe de Beg Pol, le Camping du Phare se présente, je descends du GR pour rejoindre l'accueil du lieu. Quelques mètres avant le bureau d'accueil un molosse énervé se précipite sur ma faible personne. Je batonne en moulinant du bourdon, dissuasivement, afin de repousserr l'agressif canidé, pourtant attaché, mais sa laisse est trop longue. Je m'éloigne vers le bureau d'accueil où tout n'est que lambeaux et tristesse.

Reviens sur mes pas, repassant alors calmement devant la même bestiole qui en remet une deuxième couche, si, si, si...alors surgit le Maître du molosse, qui m'engueule avec un très fort accent d'Outre-Quiévain. Chapeau de cow-boy, chaussures de country qui regardent vers le ciel.....je sens que l'affaire pourrait tourner vinaigre. Je réitère ma volonté de vouloir camper en ces lieux un rien délabrés. Le " Francis" (c'est ainsi qu'il fut baptisé il y a plus de 70 ans) monte sérieusement dans les tours, m'avoue remplacer bénévolement le propriétaire (82 ans) envoyé d'urgence à l'hôpital de la Cavale Blanche à Brest. Le "Francis" éructe et tremble de partout, le "Stetson du Francis" s'envole.

Sa femme aux aguets, aidée d'une camping-cariste dévouée le rattrape par les bras afin qu'il ne démolisse point le client potentiel que je ne suis plus. La tentative de demande d'hébergement en restera là, je reprends ma progression vers l'Ouest à la recherche d'un autre lieu plus accueillant.

Le Camping de Kerlouan, à 500 m du précédent Camping du Phare belliqueux m'accueillera excellement et fort gentiment, ainsi que les nombreux autres clients refoulés pour les mêmes raisons que les miennes.

Je devrais retourner voir le " Francis " afin de lui suggérer de changer sa communication quelque peu querelleuse. " Cor-ki-du "

l'Anse de Kernic - pièce de chalut agonisant sur la plage de Kernic - les Dunes de Ker Emmal'Anse de Kernic - pièce de chalut agonisant sur la plage de Kernic - les Dunes de Ker Emmal'Anse de Kernic - pièce de chalut agonisant sur la plage de Kernic - les Dunes de Ker Emma

l'Anse de Kernic - pièce de chalut agonisant sur la plage de Kernic - les Dunes de Ker Emma

landes de Ker Emma (Conservatoire du Littoral) - entre deux pieds au Goulven -landes de Ker Emma (Conservatoire du Littoral) - entre deux pieds au Goulven -landes de Ker Emma (Conservatoire du Littoral) - entre deux pieds au Goulven -

landes de Ker Emma (Conservatoire du Littoral) - entre deux pieds au Goulven -

le GR 34...je prends vraiment mon pied ! - Mon amie la Croix de Kéréva - le Groupe Ouest (oeuvres et ciné bretons)le GR 34...je prends vraiment mon pied ! - Mon amie la Croix de Kéréva - le Groupe Ouest (oeuvres et ciné bretons)le GR 34...je prends vraiment mon pied ! - Mon amie la Croix de Kéréva - le Groupe Ouest (oeuvres et ciné bretons)

le GR 34...je prends vraiment mon pied ! - Mon amie la Croix de Kéréva - le Groupe Ouest (oeuvres et ciné bretons)

Tranche de foie de veau persillé(e) à Brignogan - les pierres pleurent aussi....la preuve (face à Kerlouan) - bivouac / camping avant Menez HamTranche de foie de veau persillé(e) à Brignogan - les pierres pleurent aussi....la preuve (face à Kerlouan) - bivouac / camping avant Menez HamTranche de foie de veau persillé(e) à Brignogan - les pierres pleurent aussi....la preuve (face à Kerlouan) - bivouac / camping avant Menez Ham

Tranche de foie de veau persillé(e) à Brignogan - les pierres pleurent aussi....la preuve (face à Kerlouan) - bivouac / camping avant Menez Ham

panoramique de la Plage de Menez Ham - Trempette après 27 kms de pédibus: le bonheur salé et iodépanoramique de la Plage de Menez Ham - Trempette après 27 kms de pédibus: le bonheur salé et iodé

panoramique de la Plage de Menez Ham - Trempette après 27 kms de pédibus: le bonheur salé et iodé

Etape 5 : de Menez Ham à Coréjou/Ploudalmézeau

(la Grande Grève) - 27 kms

Temps magnifique ce matin du 17 juin. Arrêt au village restauré de Menez Ham. Un Gîte d'Etape à connaître. Une maison de Corps de Garde. Un village à l'ancienne: four à pains, granges et remises, habitations en chaume. Belle reconstitution.

Kerlouarn, Boutrouille, Trésseny, Kermarguet, Kerbrézant, Dibernou, la digue de Nodéver, la longue Sècherie, Kervélogan et Coréjou. Une assez longue étape, mais gérable maintenant que le corps et les pieds sont rodés à l'exercice. Les 2-3 premiers jours sont toujours délicats, ensuite si le temps reste au sec il suffit de mettre un pied devant l'autre et de recommencer, n'est-il pas.

La pluie aura la gentillesse de me tenir compagnie durant quelques kms, je l'en remercie.

Arrêt (bières fraîches) chez Marie au Bistro An Dolenn au Coréjou (il est 14h) . Une soirée humanitaire s'y prépare, le témoignage de Zimaco le créateur de l'Ecole Publique de la Jungle de Calais - ce soir à 20h30.

3 kms par la côte enchanteresse et je plante ma tente au Camping de la Grande Grève ( à conseiller pour tout: prestations, accueil et situation). Douche, soins du patrimoine pédestre personnel, écritures diverses et à 18h30 je déguste de "fabulous Galettes et Crêpes" - à la Crêperie le Lizen.

Grosse averse orageuse qui se calmera rapidement et je rejoins le Bistro de Marie "Ann Dolenn" à Kergoff pour la soirée de Zimaco - Un bien beau combat contre la misère humaine des migrants parqués à Calais et maintenant à Grande Sainte. Zimaco aidé de Erika vont convaincre vraiment leur auditoire de leur juste cause. Petite contribution personnelle mais grand rappel du monde pourri dans lequel on doit crapauter. Mes yeux se voilent, entends-tu, petit garçon, les clochettes tintinnabuler......(Greame Allwright)

Le sommeil sera difficile à trouver ce soir, et pourtant demain samedi je passe à l'attaque du premier Aber programmé: l'Aber Wrac'h

le village restauré de Menez Ham et la Maison du Corps de Garde de Menez Hamle village restauré de Menez Ham et la Maison du Corps de Garde de Menez Ham

le village restauré de Menez Ham et la Maison du Corps de Garde de Menez Ham

le pluie du matin à Kerlédut, c'est bon pour le moral du pèlerin, dit-on - avant Perros en approche de l'Aber Wra'ch - petit contour de petit ria qui deviendra sans doute grand avant Bilou Bihanle pluie du matin à Kerlédut, c'est bon pour le moral du pèlerin, dit-on - avant Perros en approche de l'Aber Wra'ch - petit contour de petit ria qui deviendra sans doute grand avant Bilou Bihanle pluie du matin à Kerlédut, c'est bon pour le moral du pèlerin, dit-on - avant Perros en approche de l'Aber Wra'ch - petit contour de petit ria qui deviendra sans doute grand avant Bilou Bihan

le pluie du matin à Kerlédut, c'est bon pour le moral du pèlerin, dit-on - avant Perros en approche de l'Aber Wra'ch - petit contour de petit ria qui deviendra sans doute grand avant Bilou Bihan

à Coréjou/Kergloff chez Marie / An Doleen - soirée humanitaire, Zimaco et l'Ecole Publique de la Jungle de Calaisà Coréjou/Kergloff chez Marie / An Doleen - soirée humanitaire, Zimaco et l'Ecole Publique de la Jungle de Calais

à Coréjou/Kergloff chez Marie / An Doleen - soirée humanitaire, Zimaco et l'Ecole Publique de la Jungle de Calais

Etape 6: de la grande Grève (Coréjou) à Ste Marguerite (sortie de l'Aber Wra'ch) - 34 kms

Une longue étape, la plus longue - 34 kms - les Abers sont profonds, il faut aller toucher les fonds de rias et remonter sur l'autre rive, c'est assez simple sur la carte, si, si, si....

Départ tôt le matin (6h30) pour Kélerdut, puis Lilia (seul ravito possible avant la commune de l'Aber Wrac'h).

Le Phare de l'île de la Vierge (83 m - le plus haut d'Europe) domine tout le paysage. A l'entrée de l'Aber Wrac'h, port refuge lors des navigations difficiles quelquefois en Manche.

A Kélerdut rencontre avec un "camping-car de luxe type". Il est 7h du petit matin, "Papa" en babouches de laine brodée en sort ex-abrupto, le chihuahua à pedigree "Kiki" en laisse. "Papa et Kiki " vont pisser en duo face au Phare de la Vierge, au loin. Ca c'est de l'aventure, n'est-il pas?

"Papa" s'enquiert de savoir s'il n'y avait point une Boulangerie/Croissanterie de bonne tenue à proximité, afin de pouvoir réveiller "Maman" par l'odeur du beurre chaud viennois. Insolite situation où le "vagabond pataugazant" est appelé à renseigner un aventurier d'opérette pris par une envie pressante et concomittente de pipi et de viennoiserie. Le comique de la situation, pour moi, c'est d'avoir été pris de vitesse par la sortie non prévue de Papa et de Kiki, car j'ai pour habitude, lors de mes aventures pédalus et pédibus, de beugler le plus tôt possible, à proximité des "palaces à roues jumelées"......."Croissants chauds, croissants chauds......je prends les commandes" .

Laissons les camping-cars aux romantiques......à Lilia je réalise mes emplettes énergétiques (raisins secs, dattes et jus d'orange...) avant de m'engager dans le gouffre profond qu'est l'Aber Wrac'h.

10 kms pour aller jusqu'au Pont de Paluden, puis 15 kms de Paluden jusqu'à Ste Marguerite, le topo-guide FFRP n° 347, ne trompe jamais ses clients!

Pour la mémoire et le fun breton: quelques noms de lieux-dits beurzouk, un vrai régal !

C'est un enchantement, des sous bois qui contournent toutes les petites rias où quelques vieilles coques sont venues finir leurs jours. Parcouru cet aber à marée basse, le décor est encore plus fort. Aucune rencontre, seuls deux joggeurs à l'entraînement.

Une forte pensée pour le Père Michel Jaouen, récemment décédé, pour qui l'Aber Wrac'h fut le havre de paix pour ses deux "navires du bonheur" le Rara Avis et le Bel espoir II. Havre de paix itou pour nous aussi navigateurs quelquefois en fuite ou en dérive dans ces eaux quelquefois difficiles.

Je me régalerai, à midi pile au Safran, sur le port de l'Aber Wrac'h d'un menu "randonneur" terminé par un régaleux café-gourmand. Un tour à la Capitainerie, pour un tampon/scello. Quelques Anglais voileux (ils adorent ces fonds de rivières) devisent et pérorent pédantement (le Brexit ne va pas tarder nous l'ignorons pour l'instant encore ! )

De l'Aber-Wrac'h (bourg) rejoindre le Camping de Penn-Enez, me prendra une heure et demie. Le repos sera bien venu. Deux bières fraîches locales permettront au pataugazeur mécréant d'étudier et d'envisager la deuxième étape " abérienne " de demain: l'Aber Benoît. Repas pris dans la réserve pour ce soir: pain et beurre salé à volonté pour supporter un saucisson sec de sous le sac et un conté goûteux à souhait. Elle n'est pas belle la vie ?

Ce fut l'étape la plus longue (34 kms) et sans fatigue excessive. Les pieds sont en bon état, entretenus comme il se doit avec toute l'attention requise. Les épaules, porte-manteaux du sac de 15 kgs, résistent à la charge et aux secousses inhérentes de la marche. Tout est encore sec et propre. La météo des jours à venir n'est guère encourageante....le confort va donc sans doute subir quelques aléas inévitables.

le Phare de la Vierge occupe tout l'horizon - le Camping-Car de luxe de "Papa, Maman et Kiki" -le Phare de la Vierge occupe tout l'horizon - le Camping-Car de luxe de "Papa, Maman et Kiki" -

le Phare de la Vierge occupe tout l'horizon - le Camping-Car de luxe de "Papa, Maman et Kiki" -

les noms des villages bretons qui chantent, qui chantent...... ils ont de beaux villages....vive les Bretonsles noms des villages bretons qui chantent, qui chantent...... ils ont de beaux villages....vive les Bretons
les noms des villages bretons qui chantent, qui chantent...... ils ont de beaux villages....vive les Bretonsles noms des villages bretons qui chantent, qui chantent...... ils ont de beaux villages....vive les Bretons

les noms des villages bretons qui chantent, qui chantent...... ils ont de beaux villages....vive les Bretons

l'Aber Wrac'h d'abord (Landeda) - criques, bébés rias, vasières,
l'Aber Wrac'h d'abord (Landeda) - criques, bébés rias, vasières,
l'Aber Wrac'h d'abord (Landeda) - criques, bébés rias, vasières,

l'Aber Wrac'h d'abord (Landeda) - criques, bébés rias, vasières,

au fond de l'Aber Wrac'h, à Poulfougou: un Bar à Nonnes ? - Mouillages de rêve - Bienvenue à l'Aber Wrac'h (bourg)au fond de l'Aber Wrac'h, à Poulfougou: un Bar à Nonnes ? - Mouillages de rêve - Bienvenue à l'Aber Wrac'h (bourg)au fond de l'Aber Wrac'h, à Poulfougou: un Bar à Nonnes ? - Mouillages de rêve - Bienvenue à l'Aber Wrac'h (bourg)

au fond de l'Aber Wrac'h, à Poulfougou: un Bar à Nonnes ? - Mouillages de rêve - Bienvenue à l'Aber Wrac'h (bourg)

Café-gourmand après l'entrecôte frites ! - la plage de Ste Marguerite en panoramique
Café-gourmand après l'entrecôte frites ! - la plage de Ste Marguerite en panoramique

Café-gourmand après l'entrecôte frites ! - la plage de Ste Marguerite en panoramique

Etape 7 :

de Ste Marguerite à St Pabu (Corn ar Gazel) - 26 kms

à 6h45, le ciel est clair sur la presqu'île de Ste Marguerite.

Sympathique Camping de Penn-Enez adossé à une plage divine.

Direction l'Anse de Brouennou, le sentier est très sableux, mou sous les galoches, usant avec une charge lourde, jusqu' à l'entrée de l'Aber Benoît.

L'Aber Benoît est plus long (je trouve) à envelopper que l'Aber Wrac'h, plus sauvage. Sentier en sous-bois magnifique, solitude absolue en ce dimanche matin.....les paroissiens doivent être à la messe ! Quel régal, peu de dénivelé, mais de nombreuses marches/escaliers aménagé(e)s, de vrais casse-pieds, surtout avec le mochilla/backpack pourtant bien ajusté sur les reins.

A Coum (magnifique fontaine) un gros problème de balisage disparu me fera perdre une demi-heure. A Prat-ar-Coum je salive devant tous ces parcs à huîtres.

Encore 9kms pour aller virer Penn ar Pont (quasi fond de ce deuxième aber). Sur l'autre rive en remontant vers St Pabu, j'observerai en face la guérite bucolique de Roch Diaoul. Le recto-verso de l'Aber offre quelques surprises étonnantes. A la cale de Porz ar Vilin le GR remonte vers St Pabu (bourg) .Courses au Proxi, retrait d'argent au Bar de l'Albatros (correspondant banque CMB), un croque-monsieur goûteux au Ruzven à Korn ar Gazel, le bistrot se remet tout juste d'un "festival rock" d'hier soir, les têtes sont vitreuses à l'évidence mais l'ambiance est à la convivialité. Le camping de l'Aber Benoît est à 200m. Le ciel se charge, rien de bon pour les deux jours à venir !

les Abers Wrac'h et Benoît : pour mieux comprendre

les Abers Wrac'h et Benoît : pour mieux comprendre

l'Aber Benoît  - bébé ria de l'Aber Benoît -
l'Aber Benoît  - bébé ria de l'Aber Benoît - l'Aber Benoît  - bébé ria de l'Aber Benoît -

l'Aber Benoît - bébé ria de l'Aber Benoît -

En Bretagne......tout n'est qu'histoires de marées, si, si, si....la preuve !

En Bretagne......tout n'est qu'histoires de marées, si, si, si....la preuve !

Etape 8 :

de St Pabu (Corn ar Gazel) à Argenton/Prospoder

27 kms

Sentier longeant les dunes jusqu'à la cale de Dourlanoc. Sentier très sableux canalisé entre des ganivelles de bois, assez pénible à la marche. Un "point rouge" qui avance à quelques encablures devant moi, caractéristique d'un autre pataugazeur revêtu de sa cape "tempête". Je rejoindrai Roby, un Suisse francophone quasi jumeau en âge. Parti du Mont St Michel et allant aussi jusqu'à Brest. Première rencontre pour moi depuis le départ avec un pataugazeur semi-lourd (sans tente ni couchage)

Le ciel est vraiment bouché. Humidité crachinesque. Les capes, pourtant de qualité, ont l'avantage de protéger de la pluie extérieure mais ne règle pas l'humidité intérieure.

A Portsall, Roby et moi, nous nous réfugions au "Récif" pour nous réchauffer d'un café/croissant. Nous devisons un peu sur nos parcours réciproques, et chacun reprendra son baton de pèlerin.

Portsall : souvenirs du naufrage de l'Amoco Cadiz en mars 1978. J'étais venu quelques jours ainsi que beaucoup de bretons, apporter une petite contribution au gigantesque nettoyage face à l'ignoble affront pétrolier.

Je me prends la tête au téléphone avec la mairie de Ploudalmezeau, qui gère (?) le Gîte d'Etape de Portsall - celui-ci est réservé exclusivement à une association locale de retraités (!) . Le randonneur n'y est guère attendu voire plutôt refusé: un comble. Heureusement qu'en avril 1978 le bénévole n'était point ainsi sélectionné, non mais.

Le GR 34 passe devant l'ancre de l'Amoco-Cadiz, étrange et lugubre prise de guerre pour ce petit port adorable qui n'en demandait pas tant évidemment. La bestiole pèse ses 20 tonnes quand même, ce n'est pas le souvenir que l'on charge dans son sac à dos, n'est-il pas ?

Je reprends le sentier sous la pluie drue et retrouverai par hasard pour quelques minutes, Roby, à l'excellente Crêperie des Chardons Bleus (Prospoder).

" Je serai seul campeur ce soir, avec mes rêves et ma solitude...." sous une tente Coleman minimum en volume mais maximale en qualité, au Camping Saint Goven (Landunvez). Les sanitaires pour moi tout seul et deux chats tout mignons qui ne parlent que le breton du nord !

Demain sera un autre jour, vu l'état du ciel problablement sans grosses pluies mais chargé d'humidité brumeuse et crachinesque. Dommage pour la visibilité vers le large, je suis tout près de l'emblématique Phare du Four et j'aurai bien voulu le caresser des yeux.

Roby et Dany avant Portsall - l'étrave du monstre Amoco Cadiz (photo de photo), l'épave fut pétardée - sècherie en crêperie  - Roby et Dany avant Portsall - l'étrave du monstre Amoco Cadiz (photo de photo), l'épave fut pétardée - sècherie en crêperie  - Roby et Dany avant Portsall - l'étrave du monstre Amoco Cadiz (photo de photo), l'épave fut pétardée - sècherie en crêperie  -

Roby et Dany avant Portsall - l'étrave du monstre Amoco Cadiz (photo de photo), l'épave fut pétardée - sècherie en crêperie -

l'ancre de l'Amoco Cadiz à Portsall étrange prise de guerre n'est-il pas ?l'ancre de l'Amoco Cadiz à Portsall étrange prise de guerre n'est-il pas ?

l'ancre de l'Amoco Cadiz à Portsall étrange prise de guerre n'est-il pas ?

Etape 9 :

d'Argenton (Prospoder) à Porz Trévigné( Plouarzel) - 30 kms

Au petit matin du mardi 21 juin à Prospoder l'atmosphère est humide et fraîche. Démonter la tente et ranger le bardas se fera sans tergiverser et le plus vite possible, heureusement je dispose des sanitaires pour moi tout seul - le confort et le luxe à l'abri des embruns.

La côte entre l'Aber Benoît et l'Aber Ildut ( le troisième) est pourtant superbe lorsque l'horizon n'est pas bouché comme aujourd'hui. Souvenirs de belles navigations lors de contours de cette côte nord Bretagne dans le légendaire chenal du Four.

Le dénivelé du sentier côtier est plus important que lors des étapes précédentes, la côte se ré-hausse un peu, sans doute pour mieux résister aux fréquents coups de bélier de la Mer d' Iroise en furie.

De Prospoder à l'entrée de l'Aber Ildut j'emprunterai la petite route D27 par Kerivoret, Kervéoc et le Pontic. La côte est bouchée et sans visibilité. A 9 h je serai à Lanildut, un café croissant à l'Auberge panoramique de la Mer. Pont Reun, le fond de l'aber est à 4 kms. Un régal de sentier, l'Aber Ildut le plus petit mais non pas le moins joli. A la cale de Kerglounou on m'indique un resto-ouvrier à Porscav, j'y serai à 12h30.

Le temps s'étant nettement amélioré depuis le milieu de la matinée, le pataugazeur solitaire retrouve son antrain naturel. Ce soir un autre Camping municipal , celui de Porz Trévigné, où là aussi je me régalerai d'une solitude avec vue sur le large ....et l'Amérique. La vie est vraiment belle !

Petit matin brumeux entre Prospoder et Kervéoc le 21 juin, c'est l'été, si, si, si....Petit matin brumeux entre Prospoder et Kervéoc le 21 juin, c'est l'été, si, si, si....

Petit matin brumeux entre Prospoder et Kervéoc le 21 juin, c'est l'été, si, si, si....

en rejoignant l'entrée de l'Aber Ildut

en rejoignant l'entrée de l'Aber Ildut

Lanildut, entrée de l'Aber Ildut

Lanildut, entrée de l'Aber Ildut

" Face Nord " de l'Aber Ildut et les vacances en famille d'un cormeran" Face Nord " de l'Aber Ildut et les vacances en famille d'un cormeran" Face Nord " de l'Aber Ildut et les vacances en famille d'un cormeran

" Face Nord " de l'Aber Ildut et les vacances en famille d'un cormeran

"Face Sud de l'Aber Ildut - vue sur le Manoir de Bel Air (1600)
"Face Sud de l'Aber Ildut - vue sur le Manoir de Bel Air (1600)"Face Sud de l'Aber Ildut - vue sur le Manoir de Bel Air (1600)

"Face Sud de l'Aber Ildut - vue sur le Manoir de Bel Air (1600)

panoramique entre l'île Segal et Porz Trévigné - avant le Cap Corsen

panoramique entre l'île Segal et Porz Trévigné - avant le Cap Corsen

Dans l'intimité du bivouac ! - de Trézien, l'Amérique ne doit pas être loin, la preuve ! - il faudra attendre pour être servi, si, si,si..
Dans l'intimité du bivouac ! - de Trézien, l'Amérique ne doit pas être loin, la preuve ! - il faudra attendre pour être servi, si, si,si..
Dans l'intimité du bivouac ! - de Trézien, l'Amérique ne doit pas être loin, la preuve ! - il faudra attendre pour être servi, si, si,si..

Dans l'intimité du bivouac ! - de Trézien, l'Amérique ne doit pas être loin, la preuve ! - il faudra attendre pour être servi, si, si,si..

Etape 10 :

de Porz Trévigné à l'Anse de Berthaume - 28 kms

Beaucoup d'envies ce matin car l'étape d'aujourd'hui promet un maximum de belles sensations: cap Corsen, Le Conquet, la Pointe saint Mathieu, entrée du Goulet de Brest.

Il fait doux et l'humidité ambiante s'estompe. Un grand regret encore de ne pouvoir voir le Phare de Trézien, juste à côté, et une visibilité minimum au Cap Corsen (qui, hormi l'île de Ouessant, est la terre française la plus à l'Ouest).

La table d'orientation du Cap Corsen me permettra de jouer avec mon fidèle Lumix, quel plaisir cet objet de mémoire infinie et portatif.

Le sentier côtier est en montagnes bretonnes à défaut d'être russes, un réel plaisir. Le Conquet est à portée de babouches tous terrains. Après la plage des Blancs Sablons, la passerelle du Croaë qui évite le long contour de la ria vaseuse du Conquet permet de se retrouver rapidement dans le centre " pour touristes" du joli bourg du Conquet. Passage par l'Office du Tourisme, la mairie, la meilleure boulangerie pour divers tampons du souvenirs. Un excellent repas ouvrier, avec vue panoramique à " l'Ar Dagenta" pour refaire les forces jusqu'à ce soir.

Je privilégie toujours si possible un repas chaud le midi (repas ouvrier lorsqu'il se présente d'où bien se renseigner auprès des autochtones et locaux dévoué(e)s, laissant au dîner du soir le repas dit sur le pouce. Bien gérer l'alimentaire est essentiel pour voyager sans fringales ( vrai en pédibus et en pédalus) .

La tête doit gérer la belle mécanique des jambes, toujours compter d'abord sur soi et éviter d'attendre l'opportunité apportée par les autres.

Le Conquet, escale et/ou embarcadère pour Molène et Ouessant est une jolie bourgade activement touristique. Souventes fois la question de l'origine du "pataugazier" m'est posée....pas peu fier alors d'évoquer Rochefort en Terre, Cité de caractère morbihannaise, fraîchement baptisée pour 2016 de Village préféré des Français, non mais !

Le "bourdon et son petit mécréant sculpté dans du houx arminichilandais" se redresse dignement mais sans arrogance ni suffisance devant les félicitations spontanées.

Le GR 34 sort du Conquet par le port, passant sous un lugubre décor en instance de restauration d'un laid bâtiment hôtelier décati. Heureusement qu'après la Pointe des Renards tout redevient fantastique jusqu'à la pointe St Mathieu.

La Pointe St Mathieu, lieu hautement touristique s'il en est. Le Mausolée aux "péris en mer", son Phare éponyme et les vestiges de l'abbaye bénédictine (fondée par saint Tanguy au VI ème).

De la mer, l'endroit est magique, que vous arriviez de Camaret/Crozon, du raz de Sein, de Brest, des Abers, ou d'un retour d'Ouessant, le moment est toujours impressionnant.

De la terre, j'ai quelque peu pressé le pas pour rejoindre à 9 kms l'Anse de Berthaume. Le final de cette étape fut un peu difficile, le sentier côtier est devenu un peu plus physique (pas de panique, c'est relatif tout de même). Le corps a besoin d'un peu de relaxation pour mieux rebondir demain. Depuis les jours de pluie précédents, les pieds humidifiés ont quelque peu "grincé des ongles et des phalanges", il faut laisser le calme revenir à l'intérieur de la chaussure.

Séjour en mobil-home au Camping des Terrasses de Berthaume: charcutailles et salade exotique au thon, un flan pâtissier monstrueux, deux bières achetées à la baraque à frites de la plage au dessous. Séchage du matériel de bivouac et de la petite lingerie puis long repos horizontal du pataugazeur mécréant.

le Cap Corsen en panoramique lors d'un matin brumeux

le Cap Corsen en panoramique lors d'un matin brumeux

la poupe est offerte aux embruns américains - GR 34 sableux et ganivellisé avant Le Conquet - la poupe est offerte aux embruns américains - GR 34 sableux et ganivellisé avant Le Conquet - la poupe est offerte aux embruns américains - GR 34 sableux et ganivellisé avant Le Conquet -

la poupe est offerte aux embruns américains - GR 34 sableux et ganivellisé avant Le Conquet -

ah ces escaliers aménagés ! - la pointe de Brenterc'h avant Le Conquet - la passerelle de Croaë au Conquet ah ces escaliers aménagés ! - la pointe de Brenterc'h avant Le Conquet - la passerelle de Croaë au Conquet ah ces escaliers aménagés ! - la pointe de Brenterc'h avant Le Conquet - la passerelle de Croaë au Conquet

ah ces escaliers aménagés ! - la pointe de Brenterc'h avant Le Conquet - la passerelle de Croaë au Conquet

le Phare de St Mathieu et les vestiges de l'abbaye bénédictine éponyme -
le Phare de St Mathieu et les vestiges de l'abbaye bénédictine éponyme -

le Phare de St Mathieu et les vestiges de l'abbaye bénédictine éponyme -

panoramique entre St Mathieu et l'Anse de Berthaume

panoramique entre St Mathieu et l'Anse de Berthaume

dans la brume, face à la pointe de Créac'h, les tas de Pois (Presqu'île de Crozon) et un croiseur qui prend le large - chalet au camping de Berthaume
dans la brume, face à la pointe de Créac'h, les tas de Pois (Presqu'île de Crozon) et un croiseur qui prend le large - chalet au camping de Berthaume

dans la brume, face à la pointe de Créac'h, les tas de Pois (Presqu'île de Crozon) et un croiseur qui prend le large - chalet au camping de Berthaume

Etape 11 : de Berthaume à Brest - 26 kms

du Camping des Terrasses à la plage de Berthaume (tous commerces), 2 petits kms. Un super café/croissant à la Boulangerie.

Remontée du goulet de Brest, l'une des plus belles rades du monde dit-on.

Le mouillage de l'Anse de Berthaume fait partie de mes bons souvenirs marins, l'escale idéale lorsqu' après avoir viré le Raz de Sein il est confortable et sur d'attendre la renverse des forts courants d'Iroise afin de s'engager dans le Chenal du Four. Idem dans l'autre sens de l'Aber Wrac'h vers Audierne ou les Glénan (sans s).

Le GR 34 après les plages de Porsmilin et de Trégana, rend un tout petit peu de hauteur (!) vers la Grève de Déolen, le Port de Toulbroc'h et la pointe du Petit Minou pour rejoindre ensuite Ste Anne de Portzic, après Dellec et la pointe du Diable.

Escaliers, montées et descentes alternent le long de la côte. Le GR est juste face à la Pointe des Espagnols (tout en face sur l'un des bras de la presqu'île de Crozon).

Juste derrière, l'île Longue et son arsenal nucléaire sous-marinier ( mais chut - secret défense) se planque à l'abri des tempêtes.

Au dessus de Déolen, un petit détour vers la Maison des Douaniers et l'ancien Moulin. Suivent ensuite les vestiges indestructibles des batteries al-le-man-des qui tentent de se faire oublier maintenant qu'elles sont taggées et décorées.

Un balisage impeccable est en place depuis les Abers. Sur cette partie le GR 34 n'attend que les randonneurs hélas fort peu nombreux.

Quel gâchis, l'environnement est somptueux et surnaturel. Les espaces marins, un habitat propre, de qualité et non bétonné. Des habitants généreux et réceptifs à "l'estranger" ( je suis Morbihannais, cela aide sans doute un peu lors des échanges).

Soudain une grosse frayeur au dessus de le grève de Déolen, en vitesse de croisière sur le sentier côtier, parmi la végétation et les ajoncs, soudain j'entends, sans pouvoir encore voir, des cris d'orfraie......je m'inquiète et presse le pas afin d'éventuellement aider l'agitée à retrouver son souffle. En fait, une bien jolie et jeune naïade, tout juste sortie d'un fourgon quelque peu babos, a voulu profiter de la douche/toilette gratuite de la Plage de Deolen. Elle s'est risquée à recevoir un flux d'eau froide municipale ......d'où les vocalises stridentes en réponse à l'eau glaciale surprise. Lorsque j'arrive en bas au niveau du sanitaire à l'air libre, la belle naïade a déjà revêtu son "drap de bain" . Je m'inquiète de sa santé post-douchale.....j'eus alors le plus beau sourire encore glacé de la matinée.

Le GR 34 est fréquenté par des gens propres, n'en doutez point, la preuve !

Arrivée à Ste Anne du Portzic à 12h, une rude montée vers le resto-ouvrier L'Huîtrier, excellent pour nourrir le corps avant de gagner Brest, tout près. Port Militaire, pont de Recouvrance, rue de Siam et gare SNCF.

Un TER opportun (non grèviste) me permettra de rejoindre d'abord Morlaix le jeudi soir, d'y séjourner un nuit en la vraiment superbe Auberge de Jeunesse, près de Porz-en-Trez.

la Maison des Douaniers avant Déolen - la Ponte du petit Minou est tout au bout - les batteries al-le-man-des taggées
la Maison des Douaniers avant Déolen - la Ponte du petit Minou est tout au bout - les batteries al-le-man-des taggées
la Maison des Douaniers avant Déolen - la Ponte du petit Minou est tout au bout - les batteries al-le-man-des taggées

la Maison des Douaniers avant Déolen - la Ponte du petit Minou est tout au bout - les batteries al-le-man-des taggées

la Sirène de Déolen sous la froide douche municipale - la pointe du Petit Minou: vue de l'Ouest puis vue de l'Est
la Sirène de Déolen sous la froide douche municipale - la pointe du Petit Minou: vue de l'Ouest puis vue de l'Est
la Sirène de Déolen sous la froide douche municipale - la pointe du Petit Minou: vue de l'Ouest puis vue de l'Est

la Sirène de Déolen sous la froide douche municipale - la pointe du Petit Minou: vue de l'Ouest puis vue de l'Est

après Ste Anne du Portzic.....Brest, tout près, dont j'entends déjà les voiles claquées dans le port !

après Ste Anne du Portzic.....Brest, tout près, dont j'entends déjà les voiles claquées dans le port !

la ligne d'arrivée à Brest (avant un autre départ sur le GR 34? ) - le Pont de Recouvrance
la ligne d'arrivée à Brest (avant un autre départ sur le GR 34? ) - le Pont de Recouvrance
la ligne d'arrivée à Brest (avant un autre départ sur le GR 34? ) - le Pont de Recouvrance

la ligne d'arrivée à Brest (avant un autre départ sur le GR 34? ) - le Pont de Recouvrance

panoramique au dessus de la Penfeld et Recouvrance.

panoramique au dessus de la Penfeld et Recouvrance.

Gare de Brest et l'Auberge de Jeunesse de Morlaix (près de la manu et du Bassin à flot
Gare de Brest et l'Auberge de Jeunesse de Morlaix (près de la manu et du Bassin à flot

Gare de Brest et l'Auberge de Jeunesse de Morlaix (près de la manu et du Bassin à flot

Etape 12 : Morlaix à Santec par Roscoff - 15 kms

Morlaix à Roscoff par Car SNCF: l' Autocar 32103 piloté par une jolie chauffeuse fort prudente et compétente...... il geint, il couine, il pleure et il piaule à chaque virage ou freinage....l'amortisseur avant gauche semble avoir suivi les consignes de grèves de la CGT.....il refuse de travailler.

Nous sommes 4 dans un véhicule de 55 places. Les regards se croisent, interrogatifs et angoissés. L'angoisse de terminer le voyage dans le décor léonard ou en "stop" entre St Pol de Léon et la gare de Roscoff hante chacun(e).

A Roscoff, enfin atteint sans encombres ni déconvenues, je re-bâte le sac à dos pour rejoindre le Dossen (Santec) où mon véhicule est en stand-by depuis lundi 13 juin le premier jour de ce parcours pédibus.

A Santec un couvreur m'invite à terminer le parcours sur les hauteurs d'un toit......j'hésite encore !

La " boucle abérienne" sur le GR 34 est fermée

Un régal de randonnée qu'il n'est pas besoin de vous recommander, vous avez sans doute compris que le bonheur fut total.

Le sac est sur votre dos........

l'Anse de Perharidi au sortir de Roscoff vers Santec - Invitation par un couvreur à randonner sur les hauteurs de Santec
l'Anse de Perharidi au sortir de Roscoff vers Santec - Invitation par un couvreur à randonner sur les hauteurs de Santec

l'Anse de Perharidi au sortir de Roscoff vers Santec - Invitation par un couvreur à randonner sur les hauteurs de Santec

Les bonnes adresses:

Camping Municipal de Santec/le Dossen - rue de Theven Bras - 02.98.29.75.34

accueil, situation, environnement, gentillesse - Mme Patricia - vraiment à conseiller.

Camping de Kerlouan (près du vieux village de Menez Ham)

situation, qualité de l'ensemble, gentillesse du gérant

An Dolenn - le Bistro de Marie - Kergoff (Plouguerneau) 02.98.04.72.51

l'ambiance, l'humanité à fleur de peau chez Marie

Camping de la Grève Blanche - Loïg Roudaut - Plouguerneau - 02.98.04.70.35

excellent commerçant dans l'accueil et ses attentions. Face à la mer au bord du GR 34

Crêperie Le Lizen , non loin de la Grève Blanche - Ambiance à l'ancienne sans chichis

un régal de crêpes et galettes.

Camping Municipal de Penn-Enez (presqu'île Ste Marguerite) le gérant vraiment sympathique - 02.98.04.99.82 - proximité d'une plage sublime et sur le GR 34.

Bar " à l' Abordage" agence CMB - 02.98.89.84.63 - Saint Pabu (en haut près du Proxi)

Les Chardons Bleus - Crêperie à Prospoder - 02.98.89.40.34 - la crêpière est douée !

Camping Municipal de Saint Gonven- Landunez - 02.98.89.91.00 - plage et GR 34

" Ar Dagenta " au Conquet - repas ouvrier de qualité - 02.98.89.01.80

Camping les Terrasses de Berthaume - chalet, plage, sur le GR 34 - accueil et qualité 02.98.48.32.37

Restaurant ouvriers " l'Huîtrier" près du Technopole - Ste Anne du Portzic -02.98.45.82.02 - le patron a beaucoup oeuvrer pour le GR 34

Auberge de Jeunesse de Morlaix - près de la Manufacture et du bassin à flot - situation près du GR 34 et gare SNCF - 02.98.15.10.55 - idéalement compétitive à Morlaix.

Partager cet article

Repost 0
Published by danydarminichi
commenter cet article

commentaires