Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 10:07

Si l'Ile d'Yeu m'était contée......du 9 au 12 avril 2013

mardi 9 Avril 2013,

 

Débuter la saison aventurière en beauté, 7h du matin, rendez-vous est donné à Fromentine(85) à la"dream team" de la Troupe des Litres afin d'embarquer vers la seule île du Ponant qui ne soit pas bretonne: l'Ile d'Yeu 

 (Noirmoutier n'étant plus vraiment une île, du fait du passage du Gois et du pont la rendant presqu'île, n'est-il pas?)

P1020320

de droite à gauche:

le Sage et Papet René, la douce Marie Bé, la chaleureuse Thérèse, Claude le Barde d'Oc et d'Oïl, Rémi et Nicole les fusionnels, Michel le scientifique arpajonnais, Dany le mécréant arminichilandais.

Remise des véhicules, avec les clefs, aux incontournables sociétés de gardiennage à la réputation arnaqueuse (Blanchard Family and Co).

Si vous pouvez embarquer de St Gilles ou des Sables d'Olonne n'hésitez surtout pas

(après la fin avril seulement). Gare maritime moderne et performante de Fromentine, l'aller s'effectuera sur un cata/hydro à une vitesse d'enfer (25 noeuds) dans une mer agitée.

Quelques flux/reflux et multiples gerbouillons pour les moins amariné(e)s n'offrant pas de droit à remboursement même partiel du billet !

P1020132

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020133P1020137

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lever de soleil sur la côte vendéenne et arrivée à Port-Joinville, la capitale de l'île d'Yeu au matin du 9 avril



geo-yeu

 

 

Ile d'Yeu, à 20 kms du continent, 5000 habitants pour 2300 ha , voir le lien pour un maximum de renseignements

http://www.ile-yeu.fr/Divers/L-Office-de-Tourisme

 

Débarquement joyeux, remise des sacs et bagages à Philippe le neveu de R'né, autochtone ogien.

Direction vers le Gîte Communal (le seul) sis au Camping Municipal (14 places, parfait pour les "randonneurs de métier" ) à 1,7 km du centre-ville de Port-Joinville, vers la Pointe des Corbeaux - derrière la plage de Ker Chalon.

Répartition des couches et paillasses, rapide repas charcutier puis direction la Pointe et le Phare des Corbeaux . 

12 kms le long du sentier douanier (Marais salé, la Conche, et les Ovaires) et retour par sous-bois et chemins vicinaux. Magnifique spectacle d'une mer encore furieuse à l'Anse des Gardettes, sous le Phare des Corbeaux.P1020191

Au programme du lendemain matin (mercredi 10/4) la Pointe du But (au Nord-Ouest) par la plage de la Gournaise et le Dolmen de la Planche à Puaré. Les prévisions météos sont catastrophiques.....qu'à cela ne tienne, le vrai randonneur ISO2005 n'y verra que de l'eau.


Passage rapide par le Super U de l'île ( le plein de sandwiches en pain/mousse étouffe-pèlerin que nous ingurgiterons à l'abri sous les pins maritimes près de l'anse des Broches......tombe, tombe, tombe la pluie ! )

 

 

P1020242P1020250P1020259

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plage de la Gournaise, séchage naturel des capes et cirés, un "groupir mouillé" sous le Grand phare d'Yeu.

Trempé(e)s comme des soupes, le retour vers le Gîte se fera si rapidement que nous en oublierons le Fort/Citadelle de la Pierre Levée (prison du Maréchal Nous Voila jusqu'en juin 1951).


Un repas de saucisses grillées et variées accompagnées de patates à volonté en robes des champs satisfera tous les forçats du pataugas séchés et chauffés.

Le confort après l'inconfort une des règles de vie des aventuriers pédibus !

Une douzaine de kms en "submersion" laissera quand même de belles images et de beaux souvenirs......la météo est annoncée favorable pour le lendemain ( nous sommes sur une île n'est-ce pas ...). 

Bonne nuit à tou(te)s et à demain matin dès potron-minet !

 

Le jeudi 11/04 un magnifique lever de soleil nous attendra sur la plage de St Aubin, nous faisons le plein de vrais sandwiches à Port Joinville ( stop aux éponges industrielles ! ) , au passage recueillement "joyeux" sur la tombe voyageuse du Maréchal Nous Voila , située à l'extrême droite du cimetière yeusais.

Objectif pour ce midi: le doucereux et tendre port de la Meule.

Un régal !

P1020278

 P1020277P1020281

 

 

 

 

 

 

Départ dans la joie et la bonne humeur ..................mais avec l'équipement de précaution pour Marie Bé et Pastell

P1020287P1020289

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le traditionnel "groupir en loupe" à la sortie du cimetière petite "bourrine ogienne"

P1020296P1020308

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020318

le Port de la Meule (au Sud de l'île, repaire de bandits dit-on) dominé par la Chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle, que nous carresserons avant de rendre visite à la Pierre Branlante (l'incontournable pierre qui bouge si tu trouves le point d'équilibre....nos scientifiques, pourtant parisiens, n'ont pas trouvé ! )

P1020339P1020345

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un copieux pique-nique avec nos " vrais sandwiches à l'ancienne" par le Chemin du Pré Taraud, nous rejoindrons sous le soleil revenu le Vieux Château, près de l'Anse du Jars.

Extraordinaire site, dantesque, qui servi à Hergé pour "construire" l'Aventure Tintinesque de l'Ile Noire !

 

A ce moment de l'aventure ogienne (jeudi 11 avril 2013, 14h10, va s'ouvrir le dossier de l'Enigme Yeutaise (pardon Ogienne).

Au détour du chemin, dans la direction de Ker Pissot, se dressera soudain la "chose".

 

Il nous fallait bien une énigme insulaire.........et bien la voila toute fraîche, rien que pour vous, si, si, si.....

 

Mais qu'est-ce donc que ce "canon" ? que ce "fût raide" ? que cette " Grösse Bertha" ?

Quelle direction indique ce "doigt de granit" ?

Serait-ce le "dard égaré" de Gaston Strauss-Khan pointant vers le Sofitel de New-York ?

Serait-ce le bâton de maréchal.....du Maréchal Nous voila abandonné sur la lande yeutaise ?

N'est-ce point le nez en forme de bite, de notre Gégé Depardieu, parti récemment chez les moujiks, qui écume jusqu'à plus soif, paraît-il et dit-on, les jours de tempête de Noroît ?

Suite à une confession clandestine et anonyme, mais de source sûre, auprès de l'Evêque de la Roche sur Yon, une rumeur prétend qu' il pourrait aussi s'agir du goupillon distributeur d'eau bénite du Curé/Recteur de la Paroisse de Saint Sauveur l'abbé Bernard Chevrel de Frileuze, spécialiste des intégristes ogiens.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/22/01016-20120822ARTFIG00385-les-methodes-detonantes-du-cure-de-l-le-d-yeu.php


 

P1020354

 

Laissons là réflexions et interrogations pour l'instant , un jour viendra où la vérité se fera, si, si, si......


P1020356petits murets de pierres pour enclore les moutons, nous cheminerons sur une terre gorgée d'eau jusqu'au village de Ker Pissot et son "poète-ferrailleur" spécialiste des girouettes insolites


P1020363

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020370Cette fois-ci, le soleil est de la partie, et nous ne nous précipiterons pas vers la quiétude du gîte afin de nous mettre à l'abri......nous saurons prendre le temps d'un détour vers le Fort de la Pierre Levée ( avant dernière demeure de Philippe Nous Voilà - il mourra le 23 juillet 1951, transporté pour finir sa vie dans une maison médicalisée de Port-Joinville. 

Ses os reprendront le bateau vers le continent, en 1973, afin d'être déposés à Douaumont, terre de ses premiers exploits "patriotes" .

L'opération capota minablement , non mais !


 

 

 

 

 

 

P1020384

 

Nous retrouverons le Gîte Communal, en soirée du jeudi 11 avril après 18 kms de pédibus sans arrosage. 

Remise en état des lieux avant le départ du vendredi matin.

Chacun s'activera comme il se doit afin que tout soit net à l'heure dite !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020393La gestion parfaite de la "caisse commune" dégagera un solde " en notre faveur" qui permettra aux huit pédibus de copieusement déjeuner sur le port.......qui sa choucroute de la mer, qui ses encornets à l'armoricaine, qui sa tête de veau.....


Une halte au Bibendum Bar permettra d'attendre confortablement le premier service du midi au "Malougo", restaurant au bout du port près du vieux chalutier à la retraite méritée et de l'ancienne station de sauvetage


P1020406P1020405P1020407 P1020224

tout à 14€ y compris le sourire et les magnifiques yeux de la serveuse ogienne

 


P1020415

 

Un spectacle 'inhabituel" nous occupera jusqu'au départ du vieux ferry poussif prévu pour le retour. Une voiture lassée d'attendre son propriétaire a décidé de se baigner dans le port de pêche, son plongeon vers les eaux fraîches du bassin sera entravé par la présence du Barracuda, petit chaluteir de ligne. Animation soudaine sur le port ( ce genre d'exploit est assez fréquent semble-t-il ! ).....tous les "hommes d'importance" de l'île accourent afin de mesurer l'exploit du cascadeur (resté pour nous à ce jour cascadeur inconnu),  Flics et fliquettes, pompiers, élu(e)s suffisants, ingénieurs en chaussées et passage-cloutés....il manquait le Curé intégriste Nanard de Frileuze !

Probablement trop occupé en confessions de futur(e)s manifestant(e)s

préparant la prochaine manif parisienne contre le "Mariage pour tous"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous remettrons doucement de ce séjour, tout en douceur ( et quelque peu humide) sur une petite île au charme vendéen et  vraiment accueillante.


Autochtones , commerces, environnement, rencontres, dépaysement, accueil tout y est plaisant.

 

Une bien belle île à découvrir ( ou re-découvrir) en pédibus sur plusieurs jours ou en pédalus sur une journée.

 

 Le retour vers le continent et Fromentine s'effectuera sur le vieux roulier poussif mais infatigable " l'Ayatollah".....!

P1020399

 

 

 

en fait " L'Insula Oya 2 " le mythique ferry-traversier ogien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après Ouessant, Groix, Belle Ile, Batz, Bréhat, Houat et Hoedic l'Ile d'Yeu sera sans doute la dernière île du Ponant visitée........le projet de la Troupe des Litres pour 2014 est d'aller rendre visite aux Anglois sur leur petit et maudit paradis fiscal "guerneseyien" ..........sus à l'Anglois !



Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées pédestres
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 09:40


le Tour des Volcans et des Monts du Velay,en septembre 2011, le GR 40

Un parcours pédestre en montagnettes volcaniques, un des paradis de la randonnée moyenne en douce France

Des volcans à 360 °, de vieux villages, chateaux, lacs et églises romanes.....en veux-tu en voila pour le plaisir des yeux.

Un parcours initial de 190 kms, que nous réduirons faute de temps à 160 kms

carteGR40hq

Nous débuterons l'aventure à Vorey-sur-Arzon (43), séjour au gîte communal du lieu, mal équipé et mal agencé, et pourtant il ne faudrait pas grand chose pour le rendre agréable.

7 jours de "pédibus" du 23 au 30 septembre 2011


étape 1: de Vorey-sur-Arzon  à Céaux d'Allègre, au gîte municipal, joliment rustique et chaleureux, un incontournable - 21 kms de mise en jambes, sans difficultés aucunes


étape 2: de Céaux d'Allègre, par le Mont Bar(tourbière) à Siaugues Ste Marie, 21 kms en douceur, pour rejoindre le gîte communal de Siaugues, au dessus de la Mairie, confortable et bien équipé. le bon choix à recommander.


étape 3: de Siaugues à Montbonnet, 20 kms, retrouvailles sur la fin avec le Gr65, la Voie Podiensis, hébergement à l'Escole, gîte privé pour "frais et naïfs pélerins" à éviter: beaucoup d'interdictions ou obligations injustifiées


étape 4: de Montbonnet au Goudet, 31 kms, par le Bouchet St Nicolas, belle étape avec la rencontre du Chemin de Stevenson, la plus longue étape avec repos dans un Gîte privé "Auberge du Pipet" , un vrai régal d'accueil.


étape 5: du Goudet à la Baume, près de Solignac-sur-Loire, 15 kms, gîte privé équestre, vraiment à conseiller


étape 6: de la Baume au Puy en Velay, par les Cascades, Solignac , 24 kms, arrivée émotion au Puy

Gîte des Capucins, bien connu des "pérégrinos", à connaître pour ceux qui ne connaitraient pas.


étape 7: le Puy-en-Velay à Vorey-sur-Arzon, 25 kms par Polignac et la Voute-sur-Loire

 

la Troupe des Litres, cru 2011, était constituée de:

Dominique, Gérard,Jo/Guiseppe,Martine,Guy,Michel,Claude,Daniel

P1130755

 

Regroupement la veille du départ au gîte municipal de Vorey-sur-Arzon, étape de départ recommandée malgré la qualité limite du lieu (en 2010, seulement 153 nuitées, surprenant sur un tel Gr)

Début des hostilités à 8h du matin, ce 22 septembre, pour rejoindre Labroc, après une photo-souvenir sur le quai de la gare "internationale" de Vorey

Cette année encore, nous avons opté pour une assitance "motorisée" gérée par Dom. Le sac est donc allégé pour le confort du "pédibus". Nous allons bénéficier d'un temps magnifique, et d'un soleil permanent.

P1130737

le gîte communal de Vorey-sur-Arzon

P1130796

 

 

                                        le gîte communal de Céaux d'Allègre, joliment et rustiquement chaleureux

 

 

 

P1130826

 

 

 

 

Au départ de Céaux pour la deuxième étape, quelques kms de goudron pour retrouver une montée d'une demi-heure, vers la tourbière du Mont Bar ( unique en Europe, dans la gueule du volcan)

Un petit "coup de cul" pour chauffer les "machines à randonner"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130850Après un passage "prolongé" à Allègre, patrie de Germaine Tillon, résistante communiste, une pause "petit blanc du matin" près du cimetière, l'objectif est de retrouver notre dame Dom avant Fix St Geneys.

 

Seule rencontre avec quelques randonneuses durant ces 7 jours de pataugas, un groupe de sympathiques marcheuses du week end, originaires du Puy en Velay, l'occasion de baragouiner .......

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130854

 

les douceurs parmi lesquelles nous devrons choisir pour conclure le repas du midi......

ce n'est pas de la rando ça peut-être mon neveu ?

 

 


  
P1130863 

reprise de la marche, le ventre bien nourri, merci petit Jésus !

 

 

 

 

P1130876

 

 

jeux de miroir pour la Troupe des Litres, entre deux chutes de Michel notre Roi incontesté du double axel piqué et du salto arpajonnais.

 

 

 

                                                        P1130883le gîte communal de Siaugue Ste Marie: à recommander

 

P1130898

 

La troisème étape Siaugue/Montbonnet commencera par un nouveau coup de cul, d'abord tangenter le Marais de Limagne (très vieux souvenirs du programme des classes primaires, si, si, si....) pour terminer par la rude ascension de la Durande (1299m).

La troupe ahane, expectore pour certains, sue à qui mieux mieux pour enfin atteindre le sommet , sa table d'orientation et son incontournable Jésus sur la Croix sous la protection de son paratonnerre.

P1130906

 

 

 

 

 

Coup d'oeil à 360°, un vrai "panorama" et non un point de vue, au sommet de la Durande (1299m, un soleil resplendissant qui obligera la "compagnie" à un farniente prolongé, avant d'entreprendre une descente douce vers le Vernet, parmi quelques chasseurs de "cochons",disent-ils, des nemrods braconnier motorisés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1130917

 

 

 

Découverte de "slips bande à l'aise" au séchage avant repassage à la vapeur lors de la traversée du village du Poux..........probablement dernier rempart à caca d'un chasseur surpris par un gros gibier agressif qui l'aurait obligé, par peur, à laisser des traces de pneus sur sa poupe.......

 

 

 

 

 

 

 

A l'étang de l'Oeuf, nous emprunterons le Gr 65 (Camino Républicain jusqu'à St Jean Pied de Port) sur quelques kms, et ainsi rencontrerons quelques couples de "galinètes bénies" en partance pour Santiago, encore pures et naïves.

Dégustation méritée d' une bière gouleyante et fraîche, à l'entrée de Montbonnet, avant de rejoindre

P1130933le gîte privé de l'Escole qui nous laissera un souvenir ambiguë .

Interdictions surprenantes et obligation "vaisselière" s'ajoutant à un accueil excessivement clownesque.

sans doute pour attendrir et  impressionner la viande fraîche des primo-pèlerins et primo-pèlerines

pour qui Montbonnet est souvent la première étape incontournable sur ce Gr65 (voie     podiensis). 

 

P1130953La quatrième étape Montbonnet/le Goudet, la plus longue pour nous, 31 kms, débutera au petit matin radieux, au dessus de Montbonnet, magnifique lever de soleil avant d'entreprendre la longue voie romaine jusqu'au lac du Bouchet St Nicolas (lac gueule de volcan)

P1130956

 

 

 

la voie romaine entre Montbonnet et le Bouchet St Nicolas

 

 

 

 

 


P1130963

 

 

le lac du Bouchet St Nicolas, paradis des pêcheurs à la mouche

 

 

 

P1130967 

 

 

la Troupe des Litres rejoint le lac du Bouchet St Nicolas au village éponyme, étape incontournable du Chemin de Stevenson (GR70) qui nous ramènera  tous quelques années en arrière.

 

P1130971la statue emblématique à la sortie du Bouchet, représentant RL Stevenson et Modestine sa compagneP1130979 ânesse

 

 

 

 

 

l'écheveau de sentiers de randonnées dans le Velay, véritable paradis de la marche douce........

 

Gr 70 (Stevenson) , Gr 65 (Voie Podiensis) Gr 3 (liaison le Goudet/Vorey) 

 

 

 

 

 

 

P1140001

 

 

Beaucoup de "croix en tous genres" ainsi qu'en Bretagne

tout le long de ce magnifique parcours......

 

L'occasion pour un Mécréant ..........de communier avec l'histoire profonde du pays, si, si, si......

 

 

 

 

 

 

 

P1140005 

 

Chapelles s'ajoutant aux Croix qui prolifèrent, ici celle de Cros Pouget


P1140031

 

 

Fontaines s'ajoutant aux Chapelles, encore au Cros Pouget

 

 

P1140012Longue descente dans un "pierré" de galets roulants, avant d'atteindre Goudet, excercice qui demande de l'attention constante et permanente pour éviter le pire.....(pratique encore plus aléatoire lorsqu'il pleut)

Nous arriverons au Goudet, vers 17h, après la traditionnelle pause "bière fraîche de l'arrivée" nous occuperons pour la soirée un très accueillant gîte privé "l'Auberge du Pipet" à l'entrée du Goudet près du pont sur la Loire, une soirée étape de qualité à ne pas manquer !

Douches, ablutions et soins du randonneur, puis "baragouineries" en attendant le repas du soir (quelques charcuteries maison, suivies d'un exclent agneau grillé avec gratin dauphinois). Nuit de repos profitable pour récupérer des 31 kms sous le cagnard !

P1140025Le matin du mardi 27 septembre au départ du Goudet, sur le pont sur la Loire

état de la troupe: encore fraîche

 

Aujourd'hui, petite étape de 15 kms pour gagner le Domaine équestre de la Baume (sous Solignac-sur-Loire)

Petit restaurant à Solignac, le midi, avant d'investir le gîte en début d'après-midi. Repos pour tous (certains feront le détour "motorisé" au Mont Gerbier du Jonc, à 45 kms de là. les autres feront des lois, mais les meilleures)

P1140063

 

 

Gîte équestre privé de la Baume, un détour du GR 40 conseillé pour sa qualité.

 

 

 

P1140078

 

 

 

Le matin du mercredi 28 septembre, pour l'étape de la Baume/le Puy en Velay, 24 kms, nous devrons longer des patûres "chevaux" pour notre plus grand plaisir et ainsi  pouvoir assister au magnifique spectacle de "cavalcades équestres"

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140096Une heure et demie plus tard notre passerons sous les "Cascades de la Baume" un autre spectacle enchanteur.

 

P1140109

 

 

 

 

avant de rejoindre à Solignac-sur-Loire, Dominique qui nous attendait pour la "pause de mi-matin" entre l'église et le monument aux morts (remarquablement évocateur si, si, si....)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140055

 

 

 

 

 

Solignac-sur-Loire, incontournable et étonnant village également pour être le seul en France profonde, à permettre de faire son "pot-pot" en téléphonant à ses fournisseurs, si, si, si.....

 

 

 

P1140128

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pneus de 43, en stand-by avant un re-départ  imminent

 

 

 

 

P1140146le Gr 3 est un parcours de liaison permettant de diviser par presque deux en son milieu la boucle du Gr40, il va nous permettre de rejoindre Le Puy en Velay par Cussac et Coubon (ancienne voie ferrée transformée en voie verte.

Pique-nique à l'Ours, à 2kms du Puy, ou nous arriverons en milieu d'après-midi.

Pour nous tou(te)s ce fut un retour aux sources ( départ du Camino en 2004, du Stevenson en 2005 et 2006)

un passage par l'historique place du Plot pour saluer la stèle emblématique du Camino, avant de rendre une visite rapide à la cathédrale ( lieu d'envol des pèlerins  après la "oin-ointerie épiscopale du matin"

Soirée étape aux Gîte des Capucins ( un incontournable aussi).

 

Le matin du jeudi 29 septembre verra la troupe s'élancer sur la rude montée goudronnée vers Chadrac, le soleil levant éclaire le Puy merveilleusement, c'est l'occasion d'admirer le Rocher dit de Corneille, et celui de St Michel l'Aiguilhe - le "Joseph en béton", lui,  est un peu plus éloigné vers le sud de la ville à Espaly St Marcel.

P1140179

 

 

 

 

la sainte ville de prière du Puy-en-Velay au petit matin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140186Dominique nous attend à Polignac pour une énième "pause petit blanc frais du matin", nous arriverons au pied de Polignac poussés par le soleil, dégageant une "aura" à faire pâlir d'envie l'archevêque du Puy lui-même, si,si, si....

P1140210

 

 

 

 

 

 

Apparaîtra alors la Voute-sur-Loire en fin de matinée.

Il nous reste à rejoindre Dom  quelques kms plus loin, à l'entrée de 

Cheyrac où elle nous a, idéalement placé à l'ombre,trouvé  un coin pique-nique aux petits oignons.

Encore un grand merci à elle pour sa compétence et sa logistique à toutes épreuves concernant l'intendance .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1140231

La compagnie des "pédibus" retournera au village de Vorey-sur-Arzon, sept jours après l'avoir quitté,

et après160 kms de "pédibus", en sept étapes

 

La Troupe des Litres aura encore vécu de grands moments de bonheur et de convivialité, pour ne pas changer les bonnes habitudes.

 

Deuxième nuit, au moins sympathique des gîtes du parcours ( et pourtant, il ne faudrait pas grand chose pour qu'il en soit autrement - redite pour confirmer). le matin du vendredi 30 septembre la troupe lèvera le camp rapidement pour se rendre à une autre fête syndicale "jacquouillouse" à Lyon (Anse) cette année.

P1140237

Tendre petit matin brumeux face au gîte communal de Vorey........avant de le quitter.

 


Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées pédestres
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 10:35

la Crête des Vosges - une partie du GR5 ( qui va des Flandres hollandaises à Menton)

 

du 14/9 au 21/9/2010, 8 jours de marche sur le GR5

 

En septembre 2010,  la " Troupe des Litres" cheminera sur une partie du GR5, de Ribeauvillé (68) à Belfahy (70)

8 étapes inégales dans la difficulté - 7 jours de soleil et une petite journée de pluie.

Regroupement à Ribeauvillé(68), à l'Hotel du Cheval Blanc, le lundi 13/9 au soir qui permit dans l'attente du top-départ une visite vespérale d'une magnifique ville emblématique alsacienne.

Le départ du trip aura lieu le mardi matin 14/9 à 8h30, pose photo traditionnelle devant la fontaine du village sous l'oeil débonnaire et la bénédiction au houblon de saint Ulrich (moine trappiste du terroir).

P1080497la "Troupe des Litres" de g. à dr.:

Guy du Mont Bichou, Gérard le Nogentais, Dany d'Ar Minic'hi, Jean Baptiste l'Olonais, Michel l'Arpajonais.


P1080488

 

 

 

 

 

 

La bénédiction du bon moine trappiste Ulrich est accordée, place de la République à Ribeauvillé, à la " Troupe des Litres" du premier au dernier jour de la pérégrination

 

" que les cinq Rangers progressent sans efforts  ni contraintes jusqu'à Belfahy (70) et ce jusqu'à plus soif " - Ainsi soit-il !

 

 

 

Les étapes du parcours de la dream team sur cette portion du GR5


1 - Ribeauvillé (265m) à Aubure (900m) 4 h pour 12 kms (+668m et -140m) - Gîte les Brimbelles à Aubure

2 - Aubure à Etang du Devin (après le Bonhomme) 5h pour 16kms (+688m et - 540m) - Gîte-Auberge du Devin

3 - Etang du Devin au Col de la Schlutz (1200m) 6h pour 19kms (+642m et -273m) - Chalet des Amis de la Nature

4 - Col de la Schlutz à Mittlach (530m) 6h (Sentier des Roches) (+250 et - 840m) - Auberge de Valneige à Mittlach

5 - Mittlach au Grand Ballon de Guebwiller(1424) 7h (+894m) - Chalet-Auberge du Club Vosgien au Grand Ballon

6 - Grand Ballon à Thann (343m) 6h (+297m et -1278m) - Gîte communal de Saint Thiébaut

7 - Thann à Rouge Gazon (1090m) 6h30 (+951m et - 210m) - Auberge de Rouge Gazon

8 - Rouge Gazon à Belfahy (70) 5h30 par les Roches de Morteville

 

Un bon départ à froid, par un "coup d'cul" pour rejoindre le Koenigssthul (Siège du Roi) à 938m à midi, pique nique

(par portage, et oui) nous atteindrons Aubure et le Gîte des Brimbelles dès 16h, petite étape de mise en jambes, sous le soleil alsacien.

Un gîte vieillot mais propre, géré par un couple belge passionné, à recommander.

 

                                        

                                                   le Gîte des Brimbelles d'Aubure, petit village à 800m d'altitudeP1080538



 

 

 

P1080540les recommandations d'hygiène y sont drastiques !

 

 

la preuve par l'affichette "non discutable" qui vous incite à la propreté

lors de "votre dépot de cautionnement"

 

 

 

 

 

 

Au menu du soir "une munstiflette" qui sera précédée d'une géante poëlée de champignons (cèpes et bolets.....les premiers d'une longue série......)

P1080551P1080543                                                                            

 

                                                                                    la "munstiflette des Brimbelles"


P1080554 L'occasion de témoigner du parfait balisage du GR5 et du travail de qualité du Club Vosgien (le premier de France concernant le balisage  et les informations nécessaires à la bonne et sure progression. Nous sommes en montagnes et seuls les temps (en heures) sont indiqués, l'indication en kms des  distances étant aléatoire.

P1080557                                                      La chaîne des Vosges, au petit matin est un enchantement.

L'objectif est de rejoindre les Bagenelles pour ce midi, après passage au col des "3 Bans" où la pluie nous accueillera (le seul jour de pluie en 8 jours de marche)

P1080564 le refuge des "3 Bans" (ban sans "c" ) à un carrefour forestier incontournable.

P1080567

 

                                                                      le bourdon "celte et mécréant" attend la reprise des hostilités

 

 

 

 

P1080577la "Troupe des Litres" se recharge en sucre et glucose afin de faire face à l'humidité ambiante et aux efforts à venir

P1080583 Le Chalet-Refuge du Club Vosgien des Bagenelles (903m) était ouvert pour notre plus grand plaisir et confort, ce midi là. L'ouverture dépend des bénévoles hospitaliers, à vérifier avant occupation souhaitée.

P1080599

 

Ce soirdu mercredi 15/9, l'Auberge de l'Etang du Devin hébergera la compagnie des baroudeurs, excellent accueil et confort. Au menu un coq succulent aux pâtes alsaciennes.

 

P1080601                                        

                                      Accompagné de la traditionnelle "tarte aux myrtilles"

 

 

 

 

P1080610                          Au petit matin du jeudi 16/9, le sac à dos sera prêt dès 7h30 pour un départ dès potron-minet

L'étape d'aujourd'hui doit nous emmener au Col de la Schlutz (1200m) par la Tête des Faux (1220m) et ses vestiges et souvenirs douloureux de la Guerre 14-18.

P1080636


 

la Croix de la Tête des Faux

 

 

P1080637Barbelés, chevaux de frises, fortins, tranchées, ferraillages en tous genres témoignent encore

de la "première grande boucherie" . Il est poignant et émouvant de progresser à travers tout cela.

 

 

 

 

 

P1080647Après une pause au Col du Calvaire du Lac Blanc ( 1224m) où il fait froid (6-8°) ce matin, nous traverserons le Gazon du Faing (étape du midi à l'Auberge du Gazon du Faing, à recommander) progressant à travers tourbières et herbes rases.

P1080651 le Gazon du Faing

P1080652                                                                              les tourbières du Gazon du Faing

 

P1080664

                                               la "tourte alsacienne" servit le midi à l'Auberge du Gazon du Faing

 

P1080657 il n'est pas interdit d'ouvrir le bal par une Bière de la Cigogne et de le fermer par un Edelswicker

 

P1080674 être dans les nuages au dessus du Faing..... un vrai bonheur!

 

P1080680

 

 

 

Les vents sont dominants à l'ouest, le Massif des Vosges l'obstacle naturel avant la plaine d'Alsace.

Il est plus facile dès lors de comprendre le climat humide du versant ouest des Vosges.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080688 vue sur la plaine d'Alsace à l'horizon......à partir de la ligne bleue des Vosges

 

P1080686                                              le GR5 serpente sur les crêtes et en sous bois magnifiques

 

P1080692la fameuse "ligne de séparation" et ses bornes de démarcations emblématiques, à l'est le "D" de Deutschland

et à l'ouest le "F" de Frankreich. Ces bornes toujours présentes matérialisent le chemin des crêtes.

P1080698Nous arriverons au Col de la Schlutz (1200m) vers 17h, après 6h de marche. Encore 1,5 km pour atteindre le chaleureux et rustique Chalet des Amis de la Nature.

P1080702

Le repas du soir de ce vendredi 17/9 sera essentiellement composé de champignons à volonté, tous cueuillis, brossés et cuisinés par les experts mycologues de l'équipe. Les vins appropriés seront servis en conséquences.

P1080715Le lendemain matin, vendredi 17/9, la "Troupe des Litres" au grand complet prendra dès le Col de la Schlutz (1139m), le "Sentier des Roches". Une variante du GR5, qui évite le Honeck, sentier plus technique (!) parfaitement entretenu par le Club Vosgien. Une enfilade de mains courantes, d'échelles et de passerelles, toutes sécurisées, à éviter tout de même les jours de pluie ou l'hiver. 2 heures de superbes passages pour atteindre la ferme-auberge

du bas-Frankenthal. Montée vers le col du Frankenthal puis vers celui de Schiessrothal (1228m).

Pique-nique du midi à l'étang artificiel de Schiessrothried (930m).

P1080718P1080722P1080742

 

P1080748P1080761

P1080728

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques vues du "Sentier des Roches"

 

 

P1080783

La découverte lors de la descente vers Mittlach et la vallée de la Wormsa, de l'enchanteur et paradisiaque Lac de Fischboedle, laissera un souvenir fort à tous, lors de cette étape. 

P1080786

 

 

 

 

 

 

                      Descente en sous-bois vers la vallée de la Wormsa avant

de rejoindre Mittlach.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080797

 

          à l'Auberge du Val de Neige, ce soir la, soirée choucroute...........pour changer un peu des champignons !


L'étape du samedi 18/9, partis de Mittlach pour le col Harrenbruemen (1280m) avec pique nique programmé près du Lac de la Lauch, en dessous du Markstein (1208m). Traversée de la Forêt de Hundskopf, passage au col du Haag avant de monter vers le Grand Ballon de Guebwiller (1424m).





 

P1080807     P1080825  P1080844  P1080849  P1080862  P1080868

vallée de Mittlach     le Honeck                                                                              le Guebwiller  

 

 

P1080872

Arrivée au Grand Ballon de Guebwiller (1424m) vers 17h, après 6 heures de marche.

Une Auberge du Club Vosgien, austère de l'extérieur mais chaleureusement boisée à l'intérieur.

Une superbe soirée étape.

Le lendemain matin, dimanche, avec moins quelques degrés, tout est givré.......

P1080885


                                                                     vue de la chambrée au petit matin

 


P1080898Un aperçu de la Route des Crêtes ( D 431 ) empruntée......saturée de motards allemands et suisses (les routes de la Schwarzwald sont interdites aux motos/bandes en Allemagne) un vombrissement permanent que le GR5 traverse maintes fois.

P1080909 

De Guebwiller à Thann, ce fut l'étape au dénivelé négatif le plus fort (moins 1250 m), il fallut tout de même quelquefois monter (!)........ou traverser quelques cheptels de bétail, comme ici avant Moldenstein. "Marcel" le gros taureau couillu surveillait son harem mais nous étions un dimanche et "Marcel" ne travaille pas le dimanche.


P1080929les sous-bois sont somptueux en cette période de l'année.

 

P1080938

Arrivée à Thann, en milieu d'après-midi du dimanche par un chaud soleil, en ce Jour du Patrimoine, ce sera l'occasion de goûter........ au patrimoine de l'Alsace: sa bière gouleyante à souhaits, avant de rejoindre le gîte communal de saint Thiébaut, à recommander pour son accueil sympathique

P1080958Départ de Thann, du parvis de la Collégiale Saint Thiébaut, au petit matin du lundi 20/9. Rude montée vers le col de Staufer puis celui de Hundsrocker (748m) avant le col de Rossberg (1100m)

Pique à la ferme-auberge (fermée le lundi) de Belacker (979m)

Gros coup d'cul nécessaire pour atteindre le Col des Perches (1070m) et ensuite le Chaume de Rouge Gazon.

6h30 dont 4h de montée en sous-bois.

Auberge-Gîte de Rouge Gazon où nous serons les bienvenus !

P1080965

                             le soleil du matin chauffe l'arrière mécréant dans la montée du col du Hundsrucker

 

P1080974

 

 

 

 

 

 

 

 

le "bourdon mécréant" essaye d'établir le contact avec un supplicié dans la boîte à bougies, avant le col du Rossberg

 

 

 

 

P1080985

 

 

 

                                   

 

 

                                                en descendant vers la ferme-auberge de Belacker

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080995une belle table d'hôtes au Belacker

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1080990

 

 

 

                                         Où la "Blanche" trouvera rapidement son calice !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090007                                      Station de ski de fond, Rouge Gazon est aussi un magnifique "enclos à randonneurs"

 

 

Mardi matin, 21/9, la "Troupe des Litres" rejoint par deux randonneurs accompagnateurs locaux, quittera le GR5 pour rejoindre par le GR 59, les Roches de Morteville, le Col du Luthier, celui de la Jumenterie (1072m) et le village de Belfahy.

Le terme de notre périple, 8 jours de craphutage dans l'ivresse des cîmes et la bonne humeur.

P1090047                                                                              la tourbière avant d'arriver à Belfahy (70)



   P1090060

                                 de g.à dr.: Guy, JiBé, Gérard, Michel, Dany

 

la "Troupe des Litres" à Belfahy , à l'arrivée du périple sur le GR5 (mardi 21/9 à 16h)

 



Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées pédestres
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 16:52
Le Chemin des Cathares et des Bonshommes (GR 107)

230 kms "pédibus" de FOIX (Ariège) à Berga (Catalogne -Espagne)

Le Chemin des Cathares de Foix à Comus ( par Roquefixade, Montferrier, Montségur)
puis le Chemin des Bonshommes (Cami dels Bons Homès) par le refuge du Drazet, Orgeix, l'Hospitalet près Andorre, Porté Puymorens, Porta, Bellver de Cerdanya, Baga, Gosol, Quéralt, BERGA (Espagne).

entre 10 et 12 étapes, dénivelés journaliers compris entre + et - supérieur à 800m, très bien balisé
plus physique que le Stevenson ou le Camino. Carnet de route disponible en OT. Gîtes et refuges bien disposés sur le parcours.
Topo-guide et GPS.
GR 107 réalisé par un "commando" de 5 "jacquouilloux" (dos mujers y treis hombres). Sous la pluie, les orages et dans la boue (descente de Pélail, 400m de - en 1h30 - rarement égalée ! )
mais toujours dans la bonne humeur - un vrai régal.
Du 3 au 12 juin, transferts non compris.

Quelques documentations disponibles en OT et FFRP ( topo-guide GR107) carnet de route et documents divers en OT
la carte du "cami dels bons homès" édité www.sentiers-pyreneens.com (France)
ou www.camidelsbonshomes.com ( Espagne)
le commando de "jacquouilloux" au départ de Foix: Félix,Dany,Thérèse,Martine,Jean-Baptiste
Petit chemin "boueux" dès la première étape ( il pleut depuis plus de 15 jours)
avantage: souplesse du sol sous les crampons.....

"la gadoue, la gadoue....tala lala, tala lala.....la gadoue, la gadoue...."
idem, mais en version "sous-bois"....la gadoue, la gadoue.....tala lala...talalala....
au col du Ségala (1026m) sous le chateau de Montségur.....
Rencontre avec "la Vierge et l'enfant " en gravissant la montée du col de Liam.....
traversée des Gorges de la Frau (couloir étroit superbe) avant d'atteindre Comus
le balisage est très clair et parfait (comme les Bonshommes ! )
le Gîte de Comus, une ancienne école publique, gîte géré par Anne Pagès, accueil chaleureux et généreux, incontournable.....le Pays de l'Ours...
Départ de Comus, sous la pluie, le commando est fin prêt pour l'aventure en milieu humide....
Dans le brouillard humide avant d'arriver au col de Balaguès (1669m)
la "gentiane" en devenir..
ce soir (6 juin) étape au refuge du Chioula (1607m), chaud et froid, version écologie des montagnes.
les Pyrénées vues du Col du Chioula
le refuge du Chioula.....l'hiver.....isolé....solitaire....magnifique !

Détour hors GR 107, par Ax les Thermes, et son eau sulfureuse (77° à la source)
trempette des "petons" pour le commando autour du bassin avant de reprendre la direction d'Orlu
autre domaine de l'Ours,
Petit matin heureux avant de monter vers le col de Joux
au col de Joux (1702m) avant de redescendre vers Mérens
Refuge de la Joux, toujours ouvert, 5 à 7 places rustiques, avec "coin repas" et cheminée.....
du col de Joux, descente vers la vallée de l'Ariège et montée vers l'Hospitalet près Andorre
sous un autre angle.....que du bonheur d'être là .....la vieille église de Mérens, avant la pause "chez Noëlle" et la remontée de l'Ariège
l'asphodèle, (le poireau du chien en Bretagne) fleur "troublante" aussi des montagnes....
montée vers l'Hospitalet, au dessus du torrent "Ariège"
l'Ariège, bébé rivière avant l'Hospitalet
le refuge del Cortals, entre Belver de Cerdanya et Baga, il pleut, un bref repos...
Descente de la troupe vers le refuge de San Jordi après le col de Pendis, avant Bagà
Traversée de moutons à travers le bourg de Bagà (Espagne)

l'eau fraîche.......toujours avoir de l'eau fraîche.....en chameau, en bidon, en bouteille.....

au matin (6h30) du jeudi 11 juin, montée vers le Queralt (au dessus de Berga) 400m en 1h,
mer de nuages, spectacle géant que seule la montagne sait offrir aux "rando-pérégrinos"

"qué bonheur ! ! ! ! "

"confidences" d'un sac ( el mochilla) de "backpacker" avec un palis de granit, marque finale et symbolique du GR 107, au sanctuaire de Quéralt ( 1120m) à 8h un très beau matin de juin 2008.

tout en bas "Berga" qui se réveille en ce beau matin du 11 juin 2008.
Le commando de "jacquouilloux" se regroupe pour entamer la longue, longue remontée en cars, bus, trains vers la douce France !

Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées pédestres
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 19:04
le Mur d'Hadrien, du nom de l'empereur romain (117-138 after JC) afin de protéger son gigantesque empire, fit ériger un "mur de défense" entre  l'Ecosse et l'Angleterre de maintenant.(par la soldatesque et les gueux locaux)
85 miles de long (137 kms) entre Newcastle upon Tyne (mer du Nord) et Bowness on Solway (mer d'Irlande)

Fréquenté par quelques "backpackers" et........ beaucoup de touristes "motorisés".
Physiquement très accessible, nécessitant une condition physique moyenne, même en rando lourd, (tente comprise)
la partie centrale - entre Chesters Fort et Gilsland - est la plus belle - déserte et majestueuse surtout lorsque le soleil accepte d'être là !

Peu de possibiltés de ravitaillements, il faut prévoir des réserves, et bien préparer ses hébergements (youth hostels, b and b, camping, barn...)

un "passport" de type crédencial du camino peut être obtenu, six tampons "romains" satisferont les amoureux des "scellos", (Segedemun Fort, Robin Hood Inn, Chesters Fort,Carlisle,Birdoswald Fort,Bowness on Solway)

un environnement très british, on aime ou on n'aime pas !

Choisir son sens de marche, le vent (et/ou la pluie dans le dos) si vous partez de Bowness
et pleine face si vous partez de Newcastle, un choix cornélien ou shakespearien.

Pour ma part je suis parti de Segedemun (Wallsend-Newcastle) et j'ai bénéficié d'un séjour sans pluie (1 nuit) et venté.
des étapes entre 25 et 30 kms, avec départ matinal (7h french hour) petit déjeuner "so british" english breakfast, seul plat anglais "consommable", pour un celte européen de Bretagne.

Arrivé sur le territoire britannique ( de Dinard) par Ryanair à East Midlands Airport (Nottingham) j'ai rallié Newcastle/Tyne par bus National Express et Mégabus, idem pour le retour à East Midlands Airport de Carlisle.....voyage d'agrément par Leeds,Sheffield,Birmingham, Durham....)

le départ officiel (1 tampon) de Segedemun Fort, 100-4768.JPGle Hadrian's wall path prend la direction de Newcastle upon Tyne, le chemin longe la Tyne et vous y resterez jusqu'au golf d'Heddon on the wall,
passant sous les onze ponts de Newcastle.
100-4778.JPGle plus majestueux des ponts "newcastlois" the Bridge on the Tyne.
100-4794.JPG
le Tyne, à Newcastle, à 7 h du matin le dimanche 9 septembre 2007.
100-4803.JPGl'Hadrian's wall path est parfaitement balisé, flèches jaune peu fréquentes, et le "casque-gland" permanent, sur toutes les clotures et barrières.
celle-ci, offerte par une "banque généreuse !! " a viré au rose ! (tout un symbole)
100-4807.JPGle chemin suit les méandres de la Tyne, et c'est fort agréable pour se mettre en jambes
100-4820.JPGla forêt de "Sherwood" est pourtant loin d'ici, puisque près de Nottingham, cela n'empêche la présence du "zorro anglais" .....Robin Wood, et c'est en ce pub cosy que le troisième "scello" attend le backpacker
100-4841.JPGle seul plat "consommable" anglais,  l'english breakfast  sur lequel un mécréant celte ne peut résister (egg fried, toasts,mushroms,beans,saucage,bacon,tomatoes et....black-pudding??), tout cela arrosé de coffee
100-4872.JPGà Black Carts Turret le "blackpacker celte" se repose
100-4879.JPG
le 11 septembre ce sera la plus belle étape, entre Grindon et Greenhead avec
"Sewingshields crags", Housesteads Fort and wood, Hotbank Crags,Steel Ring, Peel Crags, Sycamore Gap,...une merveille de douceur...
100-4901.JPG
avec le fog du matin et le jour qui se lève....
100-4919.JPG100-4939.JPGà Housesteads wood
100-4951.JPGun mécréant celte attendri par la force des lieux....
100-4958.JPGà Hotbank Crag
100-4972.JPGici l'emblématique "Sycamore Gap" (gap: le trou, l'interruption, l'intervalle)
une faille de tendresse dans un "mur" de brutes.....
100-4982.JPGque d'émotions sur un tel parcours, repos et méditation seront nécessaires avant de reprendre la "bourdon" (bâton de pélerin)
le Crag Lough, vu des Peel Crags, photo de dessous:
100-4997.JPG100-5074.JPGle mur d'Hadrien à Willaford, avant d'arriver à Birdoswald et de franchir le pont sur la River Irthing.
100-5038.JPG
une multitude de passages "sécurisés" afin d'empêcher le bétail (vaches, moutons)
de quitter les enclos, des centaines de ces types d'esclaliers-barrières sont à franchir tout au long du footpath.

100-5100.JPGun autre modèle......
100-5105.JPGune autre multitude............ de pubs, inns, à franchir également mais en "crêves-la-soif" c'est toujours fermé, enfin c'est jamais l'heure, ou jamais le jour d'ouverture.....le celte backpacker n'aime pas ça, isn't it.
100-5205.JPGaprès Carlisle, Crosby on the Eden, une vingtaine de kms pour terminer la périgrination, le final dans ce sens n'est guère attractif, le mur a disparu, l'arrivée sur la Firth Solway (embouchure) est bien fade, les "crags" sont désormais loin en arrière.
à Bowness-on-Solway, le terminus (ou le départ) est matérialisé par une tonnelle-abri bucolique
100-5216.JPG135 kms de douceur en terre anglaise, la traversée de la perfide albion en sa partie la plus étroite,
un chemin qui devient doucement un bon trip, mais qui n'a pas la puissance d'un camino, d'un chemin de stevenson.......
un temps idéal (exceptionnel en perfide albion à cette époque) propice à en faire un voyage sur un petit nuage...........(la preuve pa Ryanair)
100-5386.JPG
Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées pédestres
commenter cet article
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 16:43
BELLE ILE (56) EN AVRIL 2007.

Une virée à Belle-Ile au printemps 2007, première semaine d'avril avant la ruée des furieux lutéciens. Un magnifique temps froid, soleil et vent de nordet.
le gr34 ou le sentier des douaniers - environ 95 kms de cotes sauvages et de paysages d'exception.
en famille,  rando en gîtes d'étape (Locmaria,Bangor, Porz Gwen).sur 4 jours.
par l'Acadie arrivée au Palais vers 10h30, 50 mns de traversée au départ de St Pierre Quiberon.

arrivée sur la plage-ria de Porz Gwen, le gite de Porz Gwen (ancienne conserverie La Belle-Iloise) est au fond du ria, nous y séjournerons au retour. Direction Bordardoué.
Plage des Grands Sables, le gr34 emprunte la plage sur cette partie.

20 kms de mise en jambes le premier jour, visite de Locmaria et un clin d'oeil au port miniature
de Porz Anna, en dessous de Locmaria.
gite communal de Locmaria, près du camping. Confortable ce soir là nous fûmes seuls.tous commerces au bourg.
une "croix de mécréant" à la sortie de Borvran, direction pointe de Pouldon,
à remarquer le slip est "propre" net de péchés mortels et véniels !!
au matin, cote sauvage vue de la pointe de St Marc, grandiose.
une plage de rêves, après la pointe de St Marc.
des ombres "furtives" descendent vers la plage d'Herlin, afin d'y pique-niquer.
le deuxième soir nous dormirons au gite communal de Bangor, très confortable et bien équipé
un vrai bonheur, nous étions une dizaine de "cheminants"
le clocher de Bangor dépasse un mûr joliment restauré, en centre bourg.
le port de Sauzon à l'ouest de Belle-ile, à marée haute. souvenirs d'escales fréquentes.
départ aujourd'hui d'une rando vers la pointe des Poulains.
àprès la pointe du Cardinal, la plage de Deuborc'h, enchante, une autre plage de rêves.
le phare des Poulains à travers la lande belle-iloise.
phare des Poulains vu de travers des rochers déchiquetés
après le fort Sarah Bernardt et avant la plage de Ster Vras, l'océan aujourd'hui est calme et serein.
au Palais dans le bassin à flots, le "Berlingo Citroën" n'a pu résister à une envie pressante....
le gîte de Porz Gwen (anciennes conserveries La Belle-Iloise) troisième nuitée de l'escale belle-iloise. Soirée étape.
le Vindilis remplacera l'Acadie pour nous ramener sur le continent morbihannais.
70 kms sur le gr 34 en 3 j et demi de pur bonheur sur une île enchanteresse (avant l'arrivée des 4x4 et autres m'as-tu-vu).Un régal.


Repost 0
Published by Daniel PAUMIER - dans randonnées pédestres
commenter cet article
29 avril 2006 6 29 /04 /avril /2006 15:19

départ du Puy en Velay, le mercredi 14 septembre 2005
Daniel, Félix et Michel, direction le Monastier sur Gazeille


à l'arrivée de chaque étape, les godillots et le "petit" linge est rapidement mis à sécher,
ici à St Nicolas le Bouchet, à la fenêtre du gîte communal sous la surveillance de "Marguerite et Lucienne"
le lendemain matin Félix et Michel "tracent" le chemin en direction de Landos, petit matin calme...
aux trois pieds nickelés viendront se joindre Jacques et "Popof"

montée du Finiels (1696m) à l'abri d'un montjoie (borne de repérage pour ne pas se perdre...dans le brouillard fréquent, nous ne sommes pas loin du Mt Aigoual) un mécréant
se cache du méchant loup...



descente vers le Pont de Montvert (haut lieu de la résitance camisarde)


à Cheylard l'Evêque, nous n'avons pu "réservé au gîte du Moure, priorité aux champignonneurs".....merci Simonet
nous avons eu la chance que l'on nous propose ce gîte forestier (1200m), un vrai bonheur

Jacques et Popof gravissent la montée luisante avant St Germain de Calberte,
nous approchons de St Jean du Gard le terminus du "Stevenson", 260 kms de pur bonheur en Cévennes
avant Cassagnas, une ancienne voie de chemin de fer sur 15 kms
Daniel,Popof,Jacques et Michel

insolite, cette nuit nous dormirons en yourte (Relais Stevenson de Cassagnas)

deuxième quinzaine de septembre, pendant 11 jours,le GR70 est réalisable sans difficultés particulières, 2 ou 3 étapes avec pas mal de dénivelés en + ou -
hébergements faciles, réserver les week-ends
soirée étape complète ou seulement gîte, au choix.
de St Jean du Gard, avons rejoint Alès puis Nîmes et Lyon par train
si besoin de renseignements ou tuyaux aucune hésitation, à votre disposition

à voir les autres commentaires sur articles précédents avant que les photos ne furent supprimées malencontreusement.

kenavo

danydarminichi

Repost 0
Published by Daniel PAUMIER - dans randonnées pédestres
commenter cet article