Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 18:12

ParisBruxellesAmsterdamCopenhagueVarsovieBerlin

 

   Paris                 Bruxelles        Amsterdam          Copenhague      Varsovie         Berlin  

 

Six capitales européennes en mai et juin 2012

par un "mécréant cyclopède"

et son fidèle " Mout-Mout " âne de métal breton

sur 2400 kms entre le 7 mai et le 7 juin 2012

Un projet qui reposait dans le fond des sacoches de Mout-Mout depuis un certain temps afin d'aller respirer les "vikingueries" et de revoir ces magnifiques capitales quasi nordiques visitées il y a un quarantaine d'années.

 

Première partie: de Paris à Copenhague

D'abord de Paris à Charleroi, les 4 premiers jours, Mout-Mout retrouvera la compagnie de Rockn'roll, celui-ci  cette fois, ne pouvant continuer plus loin.....un autre projet en préparation pour lui sur la Route de Charlemagne, celui la même qui inventa l'école qui deviendra un jour laïque pour tou(te)s, si, si, si....

Puis de Charleroi jusqu'au terme de l'aventure 2012, Mout-Mout gèrera sa solitude, ses joies et ses petites galères comme un vrai "fahrrad muletier" qu'il est devenu !

les étapes de Paris à Copenhague:

Mout-Mout et Rock'n'roll en binome jusqu'à Charleroi

Paris à Pierrefonds (60) - 93 kms (Paris le 8 mai 2012)

Pierrefonds à Ribemont (02) - 93 kms

Ribemont à Maubeuge - 97 kms

Maubeuge à Charleroi - 63 kms

 

Mout-Mout en "fahrrad" solitaire

Belgique:

Charleroi à Grimbergen - 95 kms(Bruxelles le 12 mai)

Grimbergen à Anvers - 75 kms

Anvers à Zundert - 64 kms

Zundert à Lexmond - 90 kms

 

Pays-Bas:

Lexmond à Amsterdam - 83 kms (Amsterdam le 16 mai)

Amsterdam à Harlingen - 124 kms

Harlingen à Aduard (Croningen) - 92 kms

 

Allemagne:

Aduard à Weener - 93 kms

Weener à Berne - 102 kms

Berne à Harsefeld (Hamburg) - 102 kms

Harsefeld à Lubeck - 120 kms

Lubeck à Rostock - 135 kms

 

Allemagne-Suède-Danemark

Rostock (ferry) Trelleborg à Copenhague - 68 kms (Copenhague le 24 mai)

 

La liaison Ar Minic'hi- Paris se fera d'abord en vélo puis en train afin de retrouver John et "Rock n'roll" à Paris

Départ du 20 ème arr. par La Villette et le Canal de l'Ourcq, le mardi 8 mai en chantant ainsi que pour la Victoire !


Le dimanche et lundi j'avais regagné Paris d'abord en vélo jusqu'à Rennes puis en train jusqu'à Paris.

la Frââânce est en pleine "libération" la pression des urnes est à son apogée, ainsi que je le constaterai en passant à Sixt sur Aff (35) d'où naquirent quelques uns de mes ancêtres, si, si,si....


005008023024

 

Le départ d' Ar Minichiland se fit dans la joie et la bonne humeur, Mout-Mout, huilé et révisé piaffait d'impatience d'en décroudre avec les pays plats à la réputation "ventée"


Une balade vélocypèdique dans Paris, avec John et "Rockn'roll" afin de chauffer les selles, et d'être ainsi performant dès l'aube du mardi, debout sur les pédales, rejoignant le Canal de l'Ourcq, au Parc de la Vilette, saluant au passage la Géode.047051030

et le "passe-muraille" de Marcel Aymé à Montmarte

   

L'Oise, puis le Canal de l'Oise à la Sambre, et la Sambre enfin seront jusqu'à Charleroi (Belgique) nos repères et nos objectifs. Des halages abandonnés (partie française) , des "ravels" excellents (côté belge) alterneront avec quelques routes champêtres et bucoliques jusqu'àprès Crépy en Valois.


Etapes à Pierrefonds (60) et son magnifique château,

à Ribemont (02) accueil chaleureux  et hébergement offert par les édiles ribemontais,

et un "clair de lune" (sous tentes) à Maubeuge (59) le jeudi 10.


La Belgique (wallonne) nous recevra à Charleroi, salués que nous serons par quelques longs kms de friches industrielles impressionnantes.


Repos mérité en hotel de centre-ville, le 4 ème jour, après 346 kms de pédalus. "Rockn'roll" regagnera Paris, Mout-Mout retrouvera la solitude du "fahrrad mécréant" qu'il est.


060071072078085088

095121118128146143

152160

Ciel lourd d'orage à Pierrefond - Wagon (faux)de l'Armistice au passage en la Clairière de Rethondes - chevreuil en détresse dans le canal - Péniche "chapelle" (si, si, si....! ) - frontière franco-belge - friche industrielle de Charleroi - Citadelle de Maubeuge.


Mout-Mout et Rockn'roll ont sorti le "grand pavois" avant de se séparer !138

John et Rock n'roll reprendront une autre aventure au départ de Charleroi, un peu plus tard, et en plusieurs tronçons, afin de réaliser la Route de Charlemagne,  

A Charleroi au matin du 12 mai, Rockn'roll rejoindra Paris et Mout-Mout, mettra le cap au Nord vers Bruxelles tout près d'abord puis  les cinq autres capitales programmées.

 

Un peu d'amertume de devoir se séparer de John mon co-pédaleur.Il me faut m'installer doucement aujourd'hui dans un isolement que Mout-Mout et son pédaleur sauront par expérience gérer aussi.


A peine séparés, que deux pédaleurs accompagneront successivement l'équipage breton, Fabrice et Didier (l'un entraîneur d'une équipe de cyclos belges) , bien renseigné par eux,  

Ronquière et son extraordinaire ascenseur à bateaux (le plus important d'Europe) sera rejoint rapidement.


Bruxelles est à portée de pédales, l'arrivée sur la Grande Place en début d'après midi du samedi 12 mai. 

Visite systématique à l'Office du Tourisme ( très mal reçu, c'est la règle dans ces usines à touristes ! )

Rapidement je fuis cette foule agitée pour aller saluer le " Manneken Pis" tout proche, où je retrouve une même foule fébrile avide de photos "inédites".....


Bruxelles aujourd'hui est sous pression festive, c'est la gay-pride, Mout-Mout y participera symboliquement.

Un spectacle coloré, chaleureux, bruyant ......de la belle ambiance.

 

179175184199201205222


Etape du soir à Grimbergen ( la Bière d'Abbaye ! ) réveil givré le matin, et constatation soudaine d'avoir oublié de saluer l'Atomium bruxellois.......départ donc à 6h pour retourner m'incliner sous la "bête" et réparer l'oubli.....un aller-retour de 25 kms, si, si, si....


230245

 

A Grimbergen, jour du marché , à l'Auberge de "Groenpoort" le petit café du matin me sera offert par le patron, admiratif de mon "défi des 6 Capitales".

Un personnage, celui la, marin baroudeur rangé des drisses et des écoutes.


Direction Anvers qui n'est qu'à quelques encablures .........arrivée par Boom, une longue ligne droite de 15kms à travers hypers, supers, halls d'expositions....sur une magnifique piste cyclable. Je roule en compagnie d'un très sympathique cycliste flamand, tout absorbé par notre conversation, je relache la concentration et commets la faute d'inattention: soudain saut de trottoir .....décrochage de la sacoche arrière droite qui retombe sur la roue coté dérailleur évidemment et brise net 7 rayons.


Mout-Mout est blessé mortellement !


Nous sommes dimanche midi, recherche d'un hôtel afin d'attendre le lundi matin et procéder au remplacement de la roue décédée. (obligation de trainer ma monture sur 10 kms et qui souffre ! ).


Un mal pour un bien.......je visiterai Anvers et contre tout !


260275281308

 

Le lundi 14 à midi je retrouve mon âne fidèle ferré à neuf, et c'est tout guilleret que je remonte sur mes pédales et reprend la direction d'Amsterdam.

Ici, tout est en fleuves, canaux, ponts, bacs.....il faut jouer fin pour trouver la bonne trajectoire qui n'aboutisse pas sur une Motorway ou Autobhan interdite aux deux roues.


Règle d'or: une carte routière du pays afin d'avoir les noms de lieux dans la langue du même pays, la Michelin française n'est pas adaptée (le Flamand, le Finois ou le Polonais sont des langues écrites "surprenantes" pour nous quasi latins que nous sommes).


Pas de GPS, problème d'autonomie limitée.....et de dépendance.


Mon seul GPS a toujours été le "GPS de Christophe Colomb" à savoir la boussole ( the compass)


318323327341344349355

 

En route pour Amsterdam, à 250kms de la.

Aux Pays-Bas tout est pensé pour le vélo, pistes remarquables, très bien signalées, protégées, entretenues......un régal pour les "lourds muletiers" genre Mout-Mout.

Le pays est plat il serait tentant de croire que " la pédale y est facile".......c'est sans compter sur le vent (wind, viento...).

 

Cette deuxième semaine de pédalus s'effectuera sous un temps chaud et lourd (orages le soir) l'anticyclone est en place, seulement dans ce positionnement de la haute pression les vents générés sont d'est-nord-est......c'est à dire toujours en pleine face.

 

Et le vent c'est l'emmerdement suprême du cycliste, si, si, si....Il faudra donc ajouter quelques bières fraîches pour aider à progresser contre la nature hostile, si, si, si....


356358363364372

 

Amsterdam, la troisième capitale du "contrat" sera atteinte le mercredi 16 mai à midi, après 753 kms de pédalus depuis Paris.

Ville du vélo, des cafés/shop, la Venise du Nord (une de plus ?).

Je ne m'y attarderai pas, connaissant déjà les lieux.


420397403405383

 

En sortant d'Amsterdam il me faut mettre le cap au Nord, direction l'Afsluitdijk, la grande Digue, entre Den Oever et Harlinguen, 33 kms de digue, face au vent, entre la Waddenzee et la Markermeer.


Les Pays Bas en dépendent, c'est l'arme suprême du pays contre la mer, construite dans les années 1930, elle est la colonne vertébrale de la Hollande. Ouvrage colossal mais à hauts risques s'il en est !


428432433437447455

 

Pistes agréables le long de canaux, étendues immenses de culture, halte à  Wieringerwerf chez de merveilleux chiliens, travaux des champs et  poubelle hollandaise type basket/ball

4754804864671380

 

Ce soir d'une longue étape (Amsterdam/Harlinguen) - 124 kms, je trouverai le repos au Camping "De Zeehoeve" à Harlinguen, le port et le camping sont envahis d'équipages de "rameurs hétéroclytes".

Demain matin c'est la traditionnelle régate annuelle Harlinguen/Terschelling.


144 équipages de 8 rameurs, pendant 2 heures à souffrir sur le "bois mort". Le breton rameur que je suis apprécie le défi. Harlinguen magnifique port, nid emblématique de tous les Schooners bataves.

 

Un régal pour les yeux et les narines.


139014004954981382

 

Ce vendredi 18/5 au matin, tout baignait dans la tête, après un breakfast copieux et réparateur, debout sur les pédales, la bonne humeur mécréante diffusait tous azimuts.......quand un incident imprévisible obligea l'attelage breton à un arrêt soudain et impératif......une "mouche à lisier batave" ou "une mouche batave à lisier"profitant de l'ouverture soudaine de la bouche mécréante se trouva aspirée par la machinerie respiratoire de l'athlète.......conséquences immédiates:


le breakfast retrouva l'herbe sans prévenir.

La sale mouche déclencha une longue série de spasmes incontrolés

( en veux-tu....en voila) d'où arrivait-elle cette sale bête ?

.........d'une merde grasse et fraîche batave toute proche......d'y penser ....les spasmes redoublaient.

 

Une promeneuse de caniche locale se détourna illico afin de prendre des nouvelles du breton expectoriant aux quatre coins de la rose des vents.

D'y repenser.....les spasmes ne tarderaient sans doute pas à revenir, alors abandonnons cette peu glorieuse péripétie !

......à la sortie d'Harlingen, avant Leeuwarden, les larmes mécréantes n'ont pas tardé à suivre le reflux incoercible provoqué par la "mouche à merde batave".

 

1401

 

C'est le moment ou je dois d'insister pourtant sur les odeurs nauséabondes de lisiers de toutes origines (cochons, dindes et poulets.....) qui m'accompagnèrent tout au long du trajet germano-belgo-batave.


 

La Bretagne du "Roi Lisier" a de la concurrence à l'évidence.


142314251441144414501451

 

Douceur de vivre entre fermes coquettes et moulins emblématiques. Une habitante qui me proposa d'imprimer la carte locale pour me sortir d'une erreur d'aiguillage.

La route cyclopède dite du Dollar !


1431

 

 

 

Un bord de canal avant Aduard (Croningen) où j'installai mon bivouac sauvage, 20h le soir, quasi immédiatement prévenu par un autochtone rodé à la surveillance du territoire et qui m'indiqua l'interdiction de cette pratique en Hollandie (non mais ! ).  

La nuit  j'eus droit au doux ron-ron, crescendo et dé-crescendo, des immenses péniches, dans l'attente des conséquences de la délation probable (?)du batave formaté à la surveillance du dit territoire.


Dès 5h30, environné d'un brouillard matinal je quittais discrètement le lieu, avant l'intervention promise de la chasse aérienne hollandaise ( non mais ! )

 

 

 

1432145814631486

1414

 

 

 

 

à Leeuvarden, la "drague aux vélos" fait partie des attributions du personnel communal. Ce sont des milliers de biclos en tous genres, qui sont remontés des canaux et rigoles.......voila ce que c'est que de trop rouler à vélo !

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Peu après Croningen (Pays bas), j'entrai de nouveau en terres germaines, en direction de Bremen puis d'Hamburg, l'objectif étant de rejoindre Lubeck puis Rostock afin d'embarquer sur un ferry TT Line pour Tellborg au sud de la Suède. environ 600 kms de pédalus contre le vent.


1423142514641474148614911494

 

Le nord de l'Allemagne est un paradis pour les "fahrrad", il faut seulement bien choisir son itinéraire.


Passer au nord de Bremen (traversée de la Weser par bac) puis pointer un atterrissage à l'ouest de Hamburg (traversée de l'Elbe à Cranz, en aval de Hamburg).


L'arrivée sur ce port d'importance est magnifique, au petit matin, l'environnement portuaire géant (site d'Airbus, les docks, Saint Pauli et sa rue mythique de Repperbahn ....). le soir je serai à Lubeck au camping de type "ostie"

 

La jolie  ville de Lubeck suivra, que je traverserai au petit matin blème avant de me diriger vers Wismar (enchanteur aussi pour l'oeil).

Quelques traces de l'ancien mur de la honte persistent, mais vraiment seulement pour le souvenir.


1499150115121524152815331537

 

Hamburg, au fond de l'estuaire de l'Elbe, port mythique pour tous les marins du "commerce" et les autres.


155015531556154515621570

 

Lubeck, Wismar, et Rostock, des villes balises sur la route du nord de la Germanie.


1591160016041610161116141624

 

A Rostock, le port-ferries est à l'Est, le tunnel direct "sous-marin" étant interdit aux "fahrrad", un long détour de 20kms est obligatoire pourl'embarquement.

Billet en poche (réservation non nécessaire pour les vélos, vous aurez toujours une petite place entre deux semi-remorques, et l'avantage de rentrer dans les premiers. 9 heures de traversée pour la Suède (Trelleborg).

Port situé à 40 kms de Malmö d'où je pourrai prendre un "Ter/Métro obligatoire" pour traverser le " Öresund" par le gigantesque pont/tunnel interdit évidemment aux vélos.

Impressionnant.

 

Arrivée donc en plein centre de KOBENHAVN (Copenhague) juste en face du Parc d'attraction de Tivoli.

Demat/Bonjour Copenhague ! 


Ainsi qu'à chaque arrivée dans une grande ville, ma première démarche est de gagner l'Office du Tourisme, afin d'y glaner un maximum de cartes et de renseignements et d'organiser ainsi une visite "intelligente" de la ville.

 

Séjour de trois jours/deux nuits, au Camping de Rodovre. 

 

Pique-nique sous le soleil (!) le long d'un bras de l'Öresund, avant d'aller caresser la "Petite Sirène".


Celle-ci est littéralement "recouverte de touristes en tous genres, et pas toujours du meilleur genre (!)"


Prude et timide sirène qui ne mérite pas cela.......


Une anecdote révélatrice la concernant:

 

il y a 4 ans, elle fut prêtée à la Chine pour quelques semaines (si, si, si...) et afin de permettre aux "touristes en tous genres" de l'admirer et de la désirer pendant son absence.....un écran géant, en lieu et place de la figurine absente, renvoyait son image filmée en direct de Chine......alors ce n'est pas beau tout cela !


16281636163716471764Tivoli,l'Öresund,le Havn,Andersen.........

16651667 Jolie Sirène, Mout-Mout a apprécié ta candeur !


 

Copenhague, ainsi que toutes les villes grandes et petites du Nord et de Scandinavie sont le royaume des fahrrad, biclous, cyclopèdes et grand Bi.......un régal permanent pour les amoureux de la petite reine, quelques preuves:


17001707172117391721



17411719

 

En famille, en solo, des hordes de vélocypèdes giclent aux feux rouges.......gling-gling, pouet-pouet, j'arrive !


Un premier jour de déambulation copenhaguesque, debout sur les pédales, quant au deuxième jour Mout-Mout restera se reposer et garder le campement afin de laisser son preux cavalier arpenter la capitale danoise en sandales/chaussettes comme un vrai "touriste lambda".


L'occasion de constater alors que l'anonymat est plus propice à la découverte et à l'observation que la déambulation sur ou à-coté d'un âne de métal bâté lourdement qui immanquablement suscite des questions et encore des questions, l'envie, les interrogations, la curiosité, l'étonnement.......jusqu'à plus soif !


Deuxième journée consacrée au changement de rythme, et à l'écriture,

 

174617471768177517441773

 

"KOBENHAVN" quatrième capitale européenne du parcours, après quelques 1700 kms de pédalus, en 18 jours.


Demain je traverse de nouveau l'Örensud afin de retourner en Suède et de gagner Karlskrona par Malmö et Kristianstad.


Un ferry de nouveau doit m'attendre pour traverser la Mer Baltique et ainsi rejoindre la Pologne à Gdynia (près de Gdanks)

 

Il me faut diviser mon témoignage/reportage en deux parties afin d'alléger l'article, contrainte du blog


A suivre donc, séparément de celui-ci,  une  "Deuxième Partie de la BOUCLE des 6 Capitales Européennes:

 

De Copenhague/Malmö à Paris par Gdanks, Varsovie et Berlin.

 

Ne lachez pas le guidon, l'aventure continue.........si, si, si......!

 

Dany d'Ar Minic'hi



Partager cet article

Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées vélos
commenter cet article

commentaires