Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 10:07

Si l'Ile d'Yeu m'était contée......du 9 au 12 avril 2013

mardi 9 Avril 2013,

 

Débuter la saison aventurière en beauté, 7h du matin, rendez-vous est donné à Fromentine(85) à la"dream team" de la Troupe des Litres afin d'embarquer vers la seule île du Ponant qui ne soit pas bretonne: l'Ile d'Yeu 

 (Noirmoutier n'étant plus vraiment une île, du fait du passage du Gois et du pont la rendant presqu'île, n'est-il pas?)

P1020320

de droite à gauche:

le Sage et Papet René, la douce Marie Bé, la chaleureuse Thérèse, Claude le Barde d'Oc et d'Oïl, Rémi et Nicole les fusionnels, Michel le scientifique arpajonnais, Dany le mécréant arminichilandais.

Remise des véhicules, avec les clefs, aux incontournables sociétés de gardiennage à la réputation arnaqueuse (Blanchard Family and Co).

Si vous pouvez embarquer de St Gilles ou des Sables d'Olonne n'hésitez surtout pas

(après la fin avril seulement). Gare maritime moderne et performante de Fromentine, l'aller s'effectuera sur un cata/hydro à une vitesse d'enfer (25 noeuds) dans une mer agitée.

Quelques flux/reflux et multiples gerbouillons pour les moins amariné(e)s n'offrant pas de droit à remboursement même partiel du billet !

P1020132

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020133P1020137

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lever de soleil sur la côte vendéenne et arrivée à Port-Joinville, la capitale de l'île d'Yeu au matin du 9 avril



geo-yeu

 

 

Ile d'Yeu, à 20 kms du continent, 5000 habitants pour 2300 ha , voir le lien pour un maximum de renseignements

http://www.ile-yeu.fr/Divers/L-Office-de-Tourisme

 

Débarquement joyeux, remise des sacs et bagages à Philippe le neveu de R'né, autochtone ogien.

Direction vers le Gîte Communal (le seul) sis au Camping Municipal (14 places, parfait pour les "randonneurs de métier" ) à 1,7 km du centre-ville de Port-Joinville, vers la Pointe des Corbeaux - derrière la plage de Ker Chalon.

Répartition des couches et paillasses, rapide repas charcutier puis direction la Pointe et le Phare des Corbeaux . 

12 kms le long du sentier douanier (Marais salé, la Conche, et les Ovaires) et retour par sous-bois et chemins vicinaux. Magnifique spectacle d'une mer encore furieuse à l'Anse des Gardettes, sous le Phare des Corbeaux.P1020191

Au programme du lendemain matin (mercredi 10/4) la Pointe du But (au Nord-Ouest) par la plage de la Gournaise et le Dolmen de la Planche à Puaré. Les prévisions météos sont catastrophiques.....qu'à cela ne tienne, le vrai randonneur ISO2005 n'y verra que de l'eau.


Passage rapide par le Super U de l'île ( le plein de sandwiches en pain/mousse étouffe-pèlerin que nous ingurgiterons à l'abri sous les pins maritimes près de l'anse des Broches......tombe, tombe, tombe la pluie ! )

 

 

P1020242P1020250P1020259

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plage de la Gournaise, séchage naturel des capes et cirés, un "groupir mouillé" sous le Grand phare d'Yeu.

Trempé(e)s comme des soupes, le retour vers le Gîte se fera si rapidement que nous en oublierons le Fort/Citadelle de la Pierre Levée (prison du Maréchal Nous Voila jusqu'en juin 1951).


Un repas de saucisses grillées et variées accompagnées de patates à volonté en robes des champs satisfera tous les forçats du pataugas séchés et chauffés.

Le confort après l'inconfort une des règles de vie des aventuriers pédibus !

Une douzaine de kms en "submersion" laissera quand même de belles images et de beaux souvenirs......la météo est annoncée favorable pour le lendemain ( nous sommes sur une île n'est-ce pas ...). 

Bonne nuit à tou(te)s et à demain matin dès potron-minet !

 

Le jeudi 11/04 un magnifique lever de soleil nous attendra sur la plage de St Aubin, nous faisons le plein de vrais sandwiches à Port Joinville ( stop aux éponges industrielles ! ) , au passage recueillement "joyeux" sur la tombe voyageuse du Maréchal Nous Voila , située à l'extrême droite du cimetière yeusais.

Objectif pour ce midi: le doucereux et tendre port de la Meule.

Un régal !

P1020278

 P1020277P1020281

 

 

 

 

 

 

Départ dans la joie et la bonne humeur ..................mais avec l'équipement de précaution pour Marie Bé et Pastell

P1020287P1020289

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le traditionnel "groupir en loupe" à la sortie du cimetière petite "bourrine ogienne"

P1020296P1020308

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020318

le Port de la Meule (au Sud de l'île, repaire de bandits dit-on) dominé par la Chapelle de Notre Dame de Bonne Nouvelle, que nous carresserons avant de rendre visite à la Pierre Branlante (l'incontournable pierre qui bouge si tu trouves le point d'équilibre....nos scientifiques, pourtant parisiens, n'ont pas trouvé ! )

P1020339P1020345

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un copieux pique-nique avec nos " vrais sandwiches à l'ancienne" par le Chemin du Pré Taraud, nous rejoindrons sous le soleil revenu le Vieux Château, près de l'Anse du Jars.

Extraordinaire site, dantesque, qui servi à Hergé pour "construire" l'Aventure Tintinesque de l'Ile Noire !

 

A ce moment de l'aventure ogienne (jeudi 11 avril 2013, 14h10, va s'ouvrir le dossier de l'Enigme Yeutaise (pardon Ogienne).

Au détour du chemin, dans la direction de Ker Pissot, se dressera soudain la "chose".

 

Il nous fallait bien une énigme insulaire.........et bien la voila toute fraîche, rien que pour vous, si, si, si.....

 

Mais qu'est-ce donc que ce "canon" ? que ce "fût raide" ? que cette " Grösse Bertha" ?

Quelle direction indique ce "doigt de granit" ?

Serait-ce le "dard égaré" de Gaston Strauss-Khan pointant vers le Sofitel de New-York ?

Serait-ce le bâton de maréchal.....du Maréchal Nous voila abandonné sur la lande yeutaise ?

N'est-ce point le nez en forme de bite, de notre Gégé Depardieu, parti récemment chez les moujiks, qui écume jusqu'à plus soif, paraît-il et dit-on, les jours de tempête de Noroît ?

Suite à une confession clandestine et anonyme, mais de source sûre, auprès de l'Evêque de la Roche sur Yon, une rumeur prétend qu' il pourrait aussi s'agir du goupillon distributeur d'eau bénite du Curé/Recteur de la Paroisse de Saint Sauveur l'abbé Bernard Chevrel de Frileuze, spécialiste des intégristes ogiens.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/08/22/01016-20120822ARTFIG00385-les-methodes-detonantes-du-cure-de-l-le-d-yeu.php


 

P1020354

 

Laissons là réflexions et interrogations pour l'instant , un jour viendra où la vérité se fera, si, si, si......


P1020356petits murets de pierres pour enclore les moutons, nous cheminerons sur une terre gorgée d'eau jusqu'au village de Ker Pissot et son "poète-ferrailleur" spécialiste des girouettes insolites


P1020363

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020370Cette fois-ci, le soleil est de la partie, et nous ne nous précipiterons pas vers la quiétude du gîte afin de nous mettre à l'abri......nous saurons prendre le temps d'un détour vers le Fort de la Pierre Levée ( avant dernière demeure de Philippe Nous Voilà - il mourra le 23 juillet 1951, transporté pour finir sa vie dans une maison médicalisée de Port-Joinville. 

Ses os reprendront le bateau vers le continent, en 1973, afin d'être déposés à Douaumont, terre de ses premiers exploits "patriotes" .

L'opération capota minablement , non mais !


 

 

 

 

 

 

P1020384

 

Nous retrouverons le Gîte Communal, en soirée du jeudi 11 avril après 18 kms de pédibus sans arrosage. 

Remise en état des lieux avant le départ du vendredi matin.

Chacun s'activera comme il se doit afin que tout soit net à l'heure dite !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020393La gestion parfaite de la "caisse commune" dégagera un solde " en notre faveur" qui permettra aux huit pédibus de copieusement déjeuner sur le port.......qui sa choucroute de la mer, qui ses encornets à l'armoricaine, qui sa tête de veau.....


Une halte au Bibendum Bar permettra d'attendre confortablement le premier service du midi au "Malougo", restaurant au bout du port près du vieux chalutier à la retraite méritée et de l'ancienne station de sauvetage


P1020406P1020405P1020407 P1020224

tout à 14€ y compris le sourire et les magnifiques yeux de la serveuse ogienne

 


P1020415

 

Un spectacle 'inhabituel" nous occupera jusqu'au départ du vieux ferry poussif prévu pour le retour. Une voiture lassée d'attendre son propriétaire a décidé de se baigner dans le port de pêche, son plongeon vers les eaux fraîches du bassin sera entravé par la présence du Barracuda, petit chaluteir de ligne. Animation soudaine sur le port ( ce genre d'exploit est assez fréquent semble-t-il ! ).....tous les "hommes d'importance" de l'île accourent afin de mesurer l'exploit du cascadeur (resté pour nous à ce jour cascadeur inconnu),  Flics et fliquettes, pompiers, élu(e)s suffisants, ingénieurs en chaussées et passage-cloutés....il manquait le Curé intégriste Nanard de Frileuze !

Probablement trop occupé en confessions de futur(e)s manifestant(e)s

préparant la prochaine manif parisienne contre le "Mariage pour tous"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous remettrons doucement de ce séjour, tout en douceur ( et quelque peu humide) sur une petite île au charme vendéen et  vraiment accueillante.


Autochtones , commerces, environnement, rencontres, dépaysement, accueil tout y est plaisant.

 

Une bien belle île à découvrir ( ou re-découvrir) en pédibus sur plusieurs jours ou en pédalus sur une journée.

 

 Le retour vers le continent et Fromentine s'effectuera sur le vieux roulier poussif mais infatigable " l'Ayatollah".....!

P1020399

 

 

 

en fait " L'Insula Oya 2 " le mythique ferry-traversier ogien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après Ouessant, Groix, Belle Ile, Batz, Bréhat, Houat et Hoedic l'Ile d'Yeu sera sans doute la dernière île du Ponant visitée........le projet de la Troupe des Litres pour 2014 est d'aller rendre visite aux Anglois sur leur petit et maudit paradis fiscal "guerneseyien" ..........sus à l'Anglois !



Partager cet article

Repost 0
Published by danydarminichi - dans randonnées pédestres
commenter cet article

commentaires