Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2006 1 12 /06 /juin /2006 17:14

DESCENTE DU DANUBE en vélo de Donaueschingen (Allemagne-Forêt Noire) à Budapest (Hongrie)

Le D A N U B E ( Dönau - Düna - Dunav - Dunaj - Tuna ...)

2880 kms de Donaueschingen (Allemagne) à la Mer Noire (Ukraine)

débit de 7000 m3/sec, traverse 4 capitales - Wien(Autriche) - Bratislava(Slovaquie) - Budapest (Hongrie)- Belgrade (Serbie) et des villes d'histoire telles Sigmaringen, Ulm, Passau, Linz,....

Parti le mardi 23 mai de Donaueschingen et arrivé à Budapest (Hongrie) le jeudi 8 juin 2006 après 1540 kms et des étapes de 60 à 120 kms, selon le temps du jour et les villes d'intérêts traversées.

Un vélo de 19 kgs (Decathlon-VTC EC2) et 26 kgs de bagages répartis entre l'avant et l'arrière, plus le poids du Celte d'Ar Minic'hi.

Aucune crevaison (et oui) seul un porte bagages a cédé sous le poids, et une béquille "tordue-pliée"

Un coût de quelques centaines d' Euros dont 400 Euros de transports ferroviaires afin de se rendre et retourner du site (2500kms de la Bretagne)

Un temps exécrable durant 9 jours (pluies incessantes et froid - entre 5° et 12°) mais mais cela génère des possibilités de photos extraordinaires !! (façon positive de voir les choses ? ) 650 photos dont une cinquantaine pour ce blog afin d'inciter tout le monde à s'y rendre un jour.  Nul besoin d'être une "bête de stade" en effet plus l'on s'éloigne de la source, plus les dénivelés s'estompent pour disparaître.

Un bon "âne de métal" est seulement nécessaire..........................

Allez en voyage sur le Beau Danube Bleu

la Source du Danube

à Dönau (Danube) eschingen (source) la naissance du Danube est matérialisée par une fontaine symbolique, car en fait le Danube est la conjonction de 3 petits ruisseaux convergeants. Traditionnel "jetée de pièces"...

le Danube quelques kms plus loin est déjà un jeune ado...

à 5 kms de Donaueschingen le bébé Donau a déjà atteint

 l'âge de "raison", il va vite devenir le seul flave majestueux

à couler d'Ouest en Est d'Europe sur plus de 2880 kms

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Celte d 'Ar Minic'hi mis en cage par les Walkiries,

il ne tardera pas a s'évader en suivant le fil de l'eau danubien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Allemagne vient de vivre une campagne électorale municipale et il est de tradition dans chaque commune d'y dresser un "arbre à élus", ceux-ci y sont représenter par leurs armoiries ou leur symboles personnels. Chaque commune rivalise . Pratiqué aussi dans le centre auvergnat français.celui-ci n'est qu'un exemple, j'ai réalisé en photostoute une collection de ces "objets d'art"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

après quelques 200kms vers Sigmarigen, le Dönau est devenu un adolescent , mon fidèle Mout-Mout se repose appuyé sur son arbre préféré en attendant que son maître décide de repartir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pont à usage piétons et vélos vers Gerstenstein, Mout-Mout monte la garde

Bac destiné à la traversée du Donau, ils sont fréquents étant donné la distance souvent

qu'il y a entre deux ponts.Celui-ci est entre Ulm et Regensburg. Reliés à un cable aérien traversier

c'est le courant qui les fait se déplacer généralement, le système est très simple et ingénieux !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Petit en-cas de saucisses fries et de choux devant une grösse bière locale et cela à la Brasserie

historique "Würslkuche" de Regensburg, le 28 mai. Le Danube est juste là sous la surveillance d'un

Gwen ha Du ....tout fier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit matin ouateux humide (6h) après Regensburg.le29 mai

 MOUT-MOUT mon âne de métal hésite entre la route du vin et le fil de l'eau.

C'est son maître, sobre et très discipliné qui choisira la "bonne" route.

le 29 mai à WILSHOFEN ,  Mout-Mout se repose au parking en compagnie d'un collègue, en attendant que son maître déguste son petit café du matin et son bretzel.

 Pont de Wilshofen, tout au long du Beau Danube Bleu, c'est une féérie de ponts (brûcke) du moderne au pont multiséculaire, à votre disposition pour en faire un montage...

 

 5 kms avant PASSAU, le barrage de Kachets (1927) le Dönau est régulé par de nombreux barrages (schlüsse) qui sont tous des centrales hydrauliques. Ils permettent de réguler ce fleuve PUISSANT et de maîtriser les crues au moins sur sa  première partie (Allemagne, Autriche) - Ils permettent aux piétons et vélos de traverser.

 A Passau, le 30 mai, dernière ville allemande avant la frontière autrichienne, un couple de pigeons amoureux au bord du Dönau, sous la bienveillance du Schlösse local.

 

le 31 mai, il est 7h, Passau s'éveille sous la pluie, le confluent avec l'Inn, à la sortie de Passau,la journée s'annonce humide

Mout-Mout, quelques kms après la frontière autrichienne est accueilli par une jolie Sirène, j'aurai quelques difficultés a les séparer.

Matin pluvieux, mais des coleurs et une ambiance extraordinaire

 le "DönauRadWag" (Rad:vélo et Wag:chemin) en douceur le long du fleuve entre Grien et Krems

Il pleut de nouveau , à l'abri, dégustation d'une bonne bière en attendant le retour d'un soleil hypothétique ce jour là, le 3 juin

Serait-ce "marée-basse", je n'ai pas consulté l'annuaire des marées,le 3 juin

le Danube est chargé, il n'est plus le Beau Danube Bleu, mais gris boueux, les pluies incessantes l'on rendu nerveux ces jours-ci, du Pont de Aaschar, l' écume

Fléchage et balisage, le Dönau Rad Wad est une institution en Allemagne et Autriche, il est très bien balisé, le parcours fait toujours passer par l'intérieur des villes et villages, obligeant quelques détours, rallongeant les distances mais toujours profitable à l'oeil.

les distances et la direction y sont mentionnés, il faut toujours être attentif et ne pas "louper" la bifurcation soudaine.

Fort Danube entre Tulln et Wien le 3 juin

le Pont de Tulln, encore un et Mout-Mout

Arrivée à WIEN le samedi 3 juin, le 5ème Pont de Wien le Pratern Brücke

à suivre quelques lieux emblématiques de Wien:

le Pratern, c'est la Foire du Trône à l'année ou le Tivoli de Copenhague, la fameuse Roue du Pratern, la Tour Effel de Wien, elle a servi au film culte le "3 ème Homme" et date de la fin du 19ème s. Une institution visible de très loin

le schlösse de Schön Brünn, le Versailles viennois, une dimension, un parc magnifique, une autre institution un peu à l'écart de Wien, incontournable, le Républicain doit comprendre l'ostentatoire monarchie, m'enfin

à Wien , pose de Mout-Mout, sous l'arche impériale du chateau des HOFBURG, aujourd'hui le François-Joseph c'est lui, s'il vous plaît !

 

autre figure emblématique de Wien, ses tramways à l'ancienne...est-il nommé désir ? sur le Ring, c'est le boulevard circulaire de la ville impériale, où la plupart des monuments d'importance sont visibles.

je quitte Wien le matin du 4 juin pour Bratislava à 80 kms en Slovaquie. du fait des crues du Danube certains passages étaient impraticables et il fallait entreprendre de longs détours, ou quelques fois déchausser et foncer sans s'arrêter pour ne pas verser dans la mare. Ici juste avant Schönau an der Dönau à 15 kms de Wien: on ne passe pas (merci la boussole qui aide à retrouver les raccourcis).

 

Mout-Mout ronge son frein sur l'asphalte de la piste le 5 mai un peu avant Orth a.d. Dönau, pendant que le mettre s'occupait des niveaux !

 à Bratislava le soir du 5 mai, au camping situé à 7 kms dla ville, ambiance très République Démocratique d'avant le mur De Berlin, austère et triste, même la cimmunication par pannotage est dans le style. J'étais la seule tente de vélorandonneur ce jour là.

.au petit matin au premier café ouvert de Bratislava (Slovaquie), un petit noir et une viennoiserie, accompagné du journal local bien connu...tout en ayant l'oeil sur Mout-Mout ...

ensuite visite à l'Ambassade de France.....une honte, rideaux pandouillants, fenêtres déglinguées, une pensée et pas une bonne pour le Doux-Babil, notre très grand Ministre des Extérieures Affaires, au lieu d'aller se battre avec la miss Dominique Cantier à la Mamounia de Marachech(Maroc) pour 30000 euros de dégats, rentrant piteux en douce France, il ferait mieux de se rendre à Bratislava avec quelques rouleaux de tapisserie et de nous refaire cela à neuf.

Napoléon en bronze est dubitatif, lui l'empereur des "grandes et très petites choses" m'enfin c'est la France, garde à Vous, repos...

pour me calmer après "avoir eu les nerfs énervés" je déniche un Canard Enchaîné de la semaine dernière et qu'apprends je que le Baron Drut, roi des haies, se fait amnistié par le Roi Jacquot 82%,j'ai encore un peu plus mal à la France et lorsque l'on fait du vélo c'est vraiment gênant..... 

Bratislava, très petite capitale en plein travaux, on y sent une douceur de vivrequand même, des gens d'une gentillesse extraordinaire, mes amis Slovaques je vous souhaite de gravir toutes les marches qui restent pour atteindre le rêve européen!!!!

je retraverse le Danube par le pont de Novy Most, et resterai encore une journée entière sur la rive gauche slovaque avant de passer en Hongrie à Kömarom

 sur ce bord pendant plus de 60 kms, une levée très roulante permettra d'avancer, à partir de maintenant le DonauRadWeg n'est plus balisé, il faut donc sans cesse se renseigner sur le bon parcours, pour éviter de se retrouver dans un cul-de-sac !!

une telle distance sans obstacle est propice à la "méditation" (amis pérégrinos le Paramo et la Meseta vous en savez quelques choses) et puis tout d'un coup un quoi:?

un apssage clouté en plein travers, je rigole, surprise, surprise, non en fait un dos d'âne pour permettre le passage d'une canalisation

je suis sur une partie favorable aux hallucinations dirait-on, que vois dans le rétroviseur du vélo...

une péniche à touristes russes qui est en train de me doubler, il va falloir arrêter la bière dirait-on

cette nuit là je dormirai dans un gymnase pour moi tout seul.

le Directeur du Collège, Mr Saxon, m'a proposé de m'y réfugier pour la nuit, et ensuite je repartirai pour Kömarom et la frontière hongroise. En Hongrie les routes ont la réputation d'être en très mauvaise état, il faut une vigilence permanente afin d'éviter de se planter dans un nid de poules soudain. Je sais que Nicolas Sarkozy de Naguy Bosca va prêter des goudronneuses à ses cousins hongrois pour remettre tout cela en état, c'est un homme d'ordre j'ai cru comprendre.

le soir du 7 juin j'arriverai à Cömös, après Esztergöm, au méandre de Vïsegard, et aurai la chance de profiter d'un superbe coucher de soleil danubien.

ce matin, lever à 5 h, en fait ne soyez pas étonnés puisque nous sommes à près de 3000 kms de Brest et ici le soleil est levé beaucoup plus tôt qu' au Phare-Ouest breton, aujourd'hui c'est l'étape de Budapest et j'ai envie d'y être rapidement

l'arrivée sur BUDA-PEST est magnifique, en vélo la ville se découvre d'un coup, et c'est le choc du Parlement Hongrois visible de loin, d'une dimension surprenante, quel plaisir.

direction la gare de Kély afin de régler les réservations du retour et ensuite Budapest en long et en large. Et le vélo c'est un réel plaisir pour découvrir une ville. Il faut être d'une "extrême attention" surtout dans ces villes où le style de conduite est assez particulier, (c'est un code de la route disons de l'ordre de la coutume charrette à bras.

le vieux pont deScéchenyl l'anchid"

je passerai lanuit sur l'^le centrale de Margit Sziget, en camping sauvage, car difficultés à trouver un gîte "normal", étrange nuit en plein centre ville (c'est une île de loisirs, interdite aux nomades même de mon genre "présentable", il a fallu être toujours à l'écoute de l'environnement ambiant , en cadeau j'ai mon lever de soleil à 4 h du même Parlement, un vrai bonheur !!

à 20h21 le soir du 9 juin je montais dans le Budapest-Strasbourg par Wien et Munchen, c'est long arrivé à Strasbourg à 11 h a.m. le lendemain midi, le plus dur ce fut de trouver un train acceptant les vélos chargés lourdement comme Mout-Mout en France. Nous avons la technique avancée mais la connerie est également très avancée

Mout-Mout montera dans son "van" allemand, ici entre Wien et Munchen

à Paris il fallut rallier la gare de l'Est à la gare Montparnasse, ce fut un bon moment de plaisir, le vélo à Paris ce n'est que du grand bonheur, une larme quand même de mon fidèle compagnon de métal lorsqu'il dût s'arrêter devant le Palais de Justice de notre belle capitale, il avait du mal à franchir la dernière haie à la pensée de "l'amnistié médaillé national". Quelle justice ? Une honte nationale !

Seulement quelques photos triées un peu au hasard parmi quelques centaines.

pour tous ceux qui désireraient renseignements, documentations, conseils, pour réaliser ce circuit, aucune hésitation contactez Daniel d'Ar Minic'hi, entre deux "avoinées" à Mout-Mout il s'empressera de vous renseigner au mieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel PAUMIER - dans randonnées vélos
commenter cet article

commentaires

vinciane 30/05/2007 09:54

Bonjour,
 
je trouve tes photos et tes commentaires très chouettes.
dommage que tu habites ... la bretagne , je t'auraids demandé sit une voulais pas exposer des photos à la journée Danube que nous mettons sur pied en belgique prochainement .
 
Cette année , lors de notre préiple le long du danube , nous aurons aussi des bretons ( de saint brieuc) ;
 
Bien à toi
 
 
vinciane;  

bacquet 19/10/2006 19:04

Nous pensons, après notre tour de sardaigne en juin 2006, descendre le danube de la source jusqu'à Budapest, en tandem. Est-ce la meilleure période, toutes les infos m'intéressent. J'ai un blog semblable au tien,( over-blog) je ne le trouve  pas très pratique, qu'en penses-tu ? Peut-être n'ai je pas trouvé la bonne manière de procéder, en tout cas c'est assez lourd.
A bientôt
C BACQUET

Didier 14/10/2006 14:01

Merci pour ce voyage interessant.Didier.