Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 09:06
Mécréant d'Ar Minic'hi en instance de pérégrination
Mécréant d'Ar Minic'hi en instance de pérégrination

Avertissement aux fidèles lecteurs: évitez de cliquer sur les termes et mots "bleutés" il s'agit de liens automatiques publicitaires, procédé hélas indépendant de ma volonté !

on n'arrête pas le progrès me direz-vous !

En cliquant sur les photos jointes vous les agrandirez pour une meilleure lecture, là aussi on n'arrête pas le progrès !

Le 11 mai 2015, Thérèse, Claude, Michel et Daniel votre serviteur, nous nous donnons rendez-vous à La Bastide Puy Laurent (Lozère).

Cette année encore et toujours les Cévennes,le paradis du pataugas !

La Bastide Puy Laurent est idéalement située sur la ligne SNCF du Cévenol (train emblématique des Cévennes), à la jonction du chemin de Stevenson (GR 70) et du GR 700/72, la voie Régordane.

Nous connaissons tou(te)s déjà la première partie du Puy en Velay à la Bastide (Stevenson way réalisé plusieurs fois) aussi nous décidons de débuter l'aventure 2015 à partir de cette bourgade perchée à 1024m, si, si, si...

Soirée étape à l'Hotel des Genêts, afin d'être fin prêts mardi 12 mai dès potron-minet.

Pot des retrouvailles en lieu et place (?) du Che (oui, oui, le vrai Che, Ernesto Guevara, venu en "cure de méditation" à Notre Dame des Neiges, tout proche, sans doute en manque de tisane de houblon, il serait venu en ce lieu refaire le niveau. Nous n'avons pu savoir lequel d'entre nous avait posé son séant sur le trône guévaresque, nous pourrons donc tous continuer à nous laver le fondement, si, si, si...).

Bon accueil (déjà fréquenté en septembre 2005, du temps de Jacques (hélas décédé) l'hôtel à quelque peu vieilli.

le Chemin de Régordane (240 kms) - l'un des sept chemins différents pour rejoindre St Gilles du Gard, - 10 jours de marche sur cette ancienne voie de transhumance et d'échanges. Chemin marchand des muletiers, le Cami Regourdan, vers le tombeau de St Gilles (le saint à la biche).parallèle au Chemin de St Guilhem que nous avions réalisé l'année précédente.

Topo-guide excellent,par la FFRP n°7000-ISBN 978-2-7514-0568-6 nécessaire pour s'y rendre.

au départ en ce matin du 12 mai, devant les Genêts à la Bastide Puy Laurent

au départ en ce matin du 12 mai, devant les Genêts à la Bastide Puy Laurent

le Chemin de Régordane vers St Gilles du Gard
le Chemin de Régordane vers St Gilles du Gard

Première étape: de La Bastide-Puy-Laurent à Morangiès/Villefort - 21 kms - mardi 12 mai

sans doute la plus belle étape - soleil radieux .

Après quelques courses à la boulangerie/épicerie, direction le Thort et la Molette. Dans notre joie de se retrouver et de marcher gaiement nous ne verrons pas une balise montante vers le Thort et nous rejoindrons la D 906 avant la Molette. Les cerveaux cogiterons pour les pieds afin de se remettre sur le bon chemin vers Prévenchère où nous pique-niquerons parmi les genêts et leurs senteurs vanillées. Une bien belle mise en jambes. Avertissement nous est fait par cet incident sans conséquences que le balisage sur ce chemin est très inégal, voire absent ou non revu. l'attention doit être constante. Un randonneur averti en vaut deux n'est-il pas ?

Rencontre surprise avec un ex-voto à la mémoire sans doute d'un randonneur rappelé vers le Dieu des Semelles Vibram et des Lacets. Une pensée pour lui.

du genêt, du genêt, du genêt.....et des senteurs vanillées envoutantes

du genêt, du genêt, du genêt.....et des senteurs vanillées envoutantes

merveilleuses Cévennes, le paradis des cheminants

merveilleuses Cévennes, le paradis des cheminants

balisage et pannotage du GR 7OO - quelquefois inégal concentration nécessaire

balisage et pannotage du GR 7OO - quelquefois inégal concentration nécessaire

Inconnu du GR puisses-tu être au Paradis des Randonneurs......

Inconnu du GR puisses-tu être au Paradis des Randonneurs......

chemin de Régordane et les traces de charrois dans le sol

chemin de Régordane et les traces de charrois dans le sol

une allée en OR les Cévennes en Bretagne ?

une allée en OR les Cévennes en Bretagne ?

descente "pierreuse" concentration nécessaire

descente "pierreuse" concentration nécessaire

une "draille cévenole " qui demande là aussi de l'attention.....

une "draille cévenole " qui demande là aussi de l'attention.....

table d'orientation au dessus des Gorges de Chassezac, peu avant la Garde Guérin

table d'orientation au dessus des Gorges de Chassezac, peu avant la Garde Guérin

un gué et un petit "chemin de boue " ......nous arrivons à la Garde Guérin
un gué et un petit "chemin de boue " ......nous arrivons à la Garde Guérin

un gué et un petit "chemin de boue " ......nous arrivons à la Garde Guérin

l'Auberge de la Régordane - accueil un rien classieux
l'Auberge de la Régordane - accueil un rien classieux

la Garde Guérin - 900 m d'altitude, village fortifié du XII ème -

les "pariers " y défendaient les voyageurs et les marchandises .

Magnifique village - 5 ou 6 autochtones dont 4 et demi à l'Auberge de la Régordane. Nous avions voulu y séjourner, tarifs prohibitifs pour les randonneurs basiques que nous sommes - accueil un rien suffisant - passons notre chemin nous sommes attendus à Morangiès, 3 kms plus loin à l'Auberge du Lac.

Un magnifique village, à cette date pas encore envahi, le "camping-car" doit s'y développer plus vite que les pâquerettes ......

Une tour du XII ème, à gravir pour les plus téméraires (passage d'un boisseau..en voie ferrata !). Surprenant qu'il soit autorisé aux tout-venants. Mémés à talons et boucles d'oreilles tintinnabulantes ou pépés bedonnants en babouches relâchées méfiez-vous .....de ne pouvoir redescendre ! Là-haut vue exceptionnelle.

Eau fraîche aux toilettes municipales, derrière l'ancienne chapelle St Michel.

la Garde Guérin - village fortifié du XII ième - sa Tour -sa chapelle - ses rues -
la Garde Guérin - village fortifié du XII ième - sa Tour -sa chapelle - ses rues -
la Garde Guérin - village fortifié du XII ième - sa Tour -sa chapelle - ses rues -
la Garde Guérin - village fortifié du XII ième - sa Tour -sa chapelle - ses rues -

la Garde Guérin - village fortifié du XII ième - sa Tour -sa chapelle - ses rues -

une manif de moutonsssss sur le GR 700
une manif de moutonsssss sur le GR 700

de la Garde Guérin nous descendrons vers le lac de Villefort, longue descente pierreuse fatigante, rencontre impromptue avec des moutons en pâture.

Beau final d'une magnifique étape ensoleillée.

Nous avons réservé à l'Hôtel du Lac à Morandiès - au bord du GR -

Bien que fermé le mardi les propriétaires nous attendent. Une étape de qualité dans l'accueil d'abord puis dans les prestations culinaires (truites du lac) .

Chaleur et attention des hôtes qui exercent là depuis plus de trente ans.

Incontournable auberge sur le Régordane.

Nous retrouverons le lendemain matin Saïd, l'hôte du Lac, à Villefort juste après le Pont St Jean. Chambres avec vue sur lac, frondaisons, gentillesse. la soirée étape fut "royale" ce soir du 12 mai. De bonne augure pour la suite.....le Dieu des Semelles Vibram est avec nous !

le lac de Villefort et l'Hôtel du Lac - vraiment à recommander pour la qualité de l'accueil et la gentillesse
le lac de Villefort et l'Hôtel du Lac - vraiment à recommander pour la qualité de l'accueil et la gentillesse
le lac de Villefort et l'Hôtel du Lac - vraiment à recommander pour la qualité de l'accueil et la gentillesse

le lac de Villefort et l'Hôtel du Lac - vraiment à recommander pour la qualité de l'accueil et la gentillesse

Deuxième étape - Morandiès/Villefort à Genolhac - 18-19 kms - mercredi 13 mai

Villefort est à 2,5 kms de l'Hotel du Lac - nous y sommes rapidement après avoir traversé le barrage EDF - année 1964 - au dessus des gorges de l'Altier.

Arrivée à Villefort par le pont St Jean - photo "groupir" de la dream team - une marque symbolique posée au milieu du pont lors de l'inauguration en 2007 du Chemin de la Régordane - chapelle romane St Jean transformée en habitation privée

( nous connaissons son propriétaire, si, si, si ...).

Rencontre impromptue avec Saïd, l'hôte de l'Hôtel du Lac (photo) -

Courses au Vival, Banque pour les sous, Maison de la Presse pour les infos, Office du Tourisme pour le tampon/scello.

Re-départ, passage devant la magnifique mairie du XV, Madame la Maire est au balcon, engageons la conversation, présentation de l'écharpe et cocarde (non mais...).puis nous reprenons le métier de grimpeurs (et peuse) vers St André-Capcèze, Vielvic, Concoules et Genolhac que nous atteindrons vers 15h .

Passage en mairie pour la clef du gîte communal. Gîte simple à l'ancienne comme on les aime. Déjà occupé par un couple hollandais - Jehanne et Franz - bons marcheurs chaleureux et rayonnants- conversons en anglais - nous les retrouverons plusieurs fois sur ce chemin ainsi qu'au final à St Gilles du Gard

Un marcheur taiseux enfermé dans sa bulle qui fait barrière à tous contacts

Un 8 à 8 , commerce alimentaire propriété du maire de la commune, situé non loin du gîte, quelques bières fraîches et un repas du soir royal (potage/pizzas/yaourts).

Sur ce chemin se pose le problème quelquefois du ravitaillement, les bourgs (sans commerces) nous obligent à anticiper et à prévoir les réserves.

La soirée étape de demain jeudi (après le col de Portes au gîte des Sentiers des Meynes chez Alain Boulzaguet) .épicerie à Chambourigaud normalement, nous prévoyons.

Soirée ronflante s'il en fut pour ne pas changer les bonnes habitudes et nos pratiques caminesques.

le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac
le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac

le Pont St Jean à Villefort - Rencontre avec Saïd - mairie et Madame à Villefort - clocher à peigne XII de Concoules - salut mécréant au clergé cévenol - "groupir en miroir" avant Génolhac

Troisième étape : Genolhac à Affenadou (Sentiers des Meynes) - 20 kms - jeudi 14 mai

Départ matinal, avec pain frais (la boulangerie côtoie le gîte....hummmm).

Beaucoup de goudron sur de petites routes, en fond de vallées le plus souvent, chemin bucolique et fleuri, jusqu'au Pont de Rastel avant Chambourigaud ( le pays de Jean Pierre Chabrol ).

Courses nécessaires (attention dernière station alimentaire avant péage ! ) .

Croisons furtivement Jehanne et Franz qui ont mis le turbo dans leurs semelles Vibram, Franz fumant le cigare gras laisse derrière lui quelques remugles tabagiques.

Il fait chaud, 28°, en sous bois heureusement, nous atteindrons le col de Portes à midi, au pied du magnifique château éponyme.

Quatre mousses de houblon fraîches au seul estaminet ouvert du lieu (nous sommes jour férié d'Ascension) . Sandwiches au jambon serano et oeufs durs générateurs de gaz "traçants" poussés par une banane qui n'a pas eu le temps de mûrir: la troupe repartira illico.

Un passage envoûtant sous le château médiéval/renaissance de Porte (617m).

La troupe ne ahanera pas longtemps puisque nous arriverons tôt au Gîte de Meynes (avant l'Affenadou). Super gîte en libre service après réservation. A retenir, à 500 m hors GR. Y avons passé une bien belle étape de réconfort et de quiétude.

Rencontre d'émotions avec un berger passionné par son pays, son chemin et ses moutons. Un regard attendrissant sur de vrais gens de qualité et de simplicité.

le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue !  -  avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes
le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue !  -  avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes
le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue !  -  avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes
le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue !  -  avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes
le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue !  -  avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes
le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue !  -  avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes

le chemin - Jehanne et Franz - le bon Berger - non,non ce Regordane n'est pas sans issue ! - avant Portes la mi-chemin - le Château médiéval de Portes

Michel spécialiste des chemins en Guy Degrenne de collection
Michel spécialiste des chemins en Guy Degrenne de collection

Ce soir, sommes isolés de tous commerces, mais avons donc prévu le dîner "spécial randonneurs": pâtes, lardons, emmental - le basique du cheminant, en plus d'un potage aux petits oignons, lyophilisé.

Règlement des nuitées dans la boîte prévue à cet effet.

Coach et troupe d'élites gambergent sur l'étape de demain. Impossibilité de trouver un hébergement à Alès, étape initialement programmée: c'est la Féria d'Alès.

Chargés d'une solide (!) expérience pédibus, la solution va vite apparaître aux rois de la draille que nous sommes (?)

Rogner la partie le Pradel/Alès (GR 700) en descendant par l'asphalte vers la Grand Combe afin de trouver le "Cévenol" - tortillard aux 92 tunnels et 20 viaducs, débarquer à Alès et descendre vers St Hilaire de Brethmas. Economie de kms et "d'emmerdements taurins".

Réservation in extremis à l'Hotel de l'Ecusson (sortie d'Alès) avant St Hilaire. Tout est surbooké avec la foire aux taureaux en liberté.

Merci à saint Pédibus, le cousin de St Gilles qui lui, répond paraît-il à toutes les demandes et souhaits.

Les randonneurs vaquent alors à leurs occupations qui littéraires, qui bobos/soins des arpions, qui rêveries d'aventures.... quand un grand ramdam indescriptible fait sursauter les "en-repos" de leurs sacs à viande en soie. Michel, notre technicien de surface patenté, s'est attaqué au tiroir à fourchettes et petites cuillères. Dans un geste sans doute maladroit (c'est surprenant de sa part ! ) a répandu la collection d'époque de couverts Guy Degrenne sur le sol, s'affairant à remettre la dite collection dans le bon ordre........Michel !

Gîte des Sentiers des Meynes 'l'Affenadou/Portes - surveillance collective du séchage des oripeaux de randos
Gîte des Sentiers des Meynes 'l'Affenadou/Portes - surveillance collective du séchage des oripeaux de randos

Gîte des Sentiers des Meynes 'l'Affenadou/Portes - surveillance collective du séchage des oripeaux de randos

la Grand Combe et le puits Ricard
la Grand Combe et le puits Ricard

Quatrième étape:l'Affenadou à St Hilaire de Brethmas (par Alès) 10 + 20kms - vendredi 15 mai

Départ tôt le matin afin de rejoindre la gare de la Grand Combe (10 kms) car nous ne disposons pas des horaires des trains.

Michel, sans doute inquiet de louper son train, lors d'une montée soudaine et emporté par le sur-poids de son sac....un grand soleil exécuta . Pas de sang, pas de déchirures, pas d'hématomes donc pas de service secours en montagne sollicité pour cette fois.

Arrivée à 9h dans une ancienne ville minière sinistrée - le fameux Puits Ricard (musée) . le prochain train est à 11h, attente à la caféteria de l'ITM et au Café des Boulistes Cévenoles.

Train annoncé en retard, nous comprendrons rapidement qu'il se passe quelque chose :

la manif pro-train Cévenol.

Les têtes d'oeuf du rail voulant se débarrasser des lignes non-rentables......ils sabrent à tout va, et le "Cévenol" est une belle cible de non-rentabilité. La population et les autochtones revendiquent le maintient de ce magnifique et emblématique train de petites montagnes.

Les têtes d'oeufs déraillent à l'évidence. Pancartes, slogans et autres formules revendicatrices embelliront donc toutes les gares traversées, générant accessoirement des retards cumulés.

Nous serons les seuls à nous acquitter d'un billet en bonne et due forme (non mais ! ). Précipitation excessive faute d'observation attentive, la belle mécanique randonnesque a été prise en défaut !

Alès ! Alès ! Alès !......une demi-heure de retard, tout le monde descend .

La Féria, ses bodegas, les urines puissantes des taureaux et des aviné(e)s, les bières et autres Costières de Nîmes sont au rendez-vous.

Un plat du jour suivi de son dessert de la veille seront vite dégustés au "Rabelais" avant que nous reprennions la direction sud de la ville. Passage à l'Office du Tourisme, qui, à notre réelle surprise ne semble pas connaître le "camino de Régordane" que nous descendons.

Voila encore des gens bien informés, non mais !

gare de la Grand Combe: attente - "ce n'est qu'un début, continuons le combat - le Bon Diable d'Alès - " un grand soleil exécuta....de profundis pom-pom-pom !  - les ombres du matin avant la Grand Combe !
gare de la Grand Combe: attente - "ce n'est qu'un début, continuons le combat - le Bon Diable d'Alès - " un grand soleil exécuta....de profundis pom-pom-pom !  - les ombres du matin avant la Grand Combe !
gare de la Grand Combe: attente - "ce n'est qu'un début, continuons le combat - le Bon Diable d'Alès - " un grand soleil exécuta....de profundis pom-pom-pom !  - les ombres du matin avant la Grand Combe !
gare de la Grand Combe: attente - "ce n'est qu'un début, continuons le combat - le Bon Diable d'Alès - " un grand soleil exécuta....de profundis pom-pom-pom !  - les ombres du matin avant la Grand Combe !
gare de la Grand Combe: attente - "ce n'est qu'un début, continuons le combat - le Bon Diable d'Alès - " un grand soleil exécuta....de profundis pom-pom-pom !  - les ombres du matin avant la Grand Combe !

gare de la Grand Combe: attente - "ce n'est qu'un début, continuons le combat - le Bon Diable d'Alès - " un grand soleil exécuta....de profundis pom-pom-pom ! - les ombres du matin avant la Grand Combe !

" groupir " de Cruviers-Lascours
" groupir " de Cruviers-Lascours

Cinquième étape : St Hilaire de Brethmas à Brigon - 20 kms - samedi 16 mai

Hotel "l'Ecusson" , idéalement placé le long du GR 700 , 6 kms après Alès, ville toute en longueur et sans grand intérêt (qui plus est un jour de Féria).

Les hébergements le long de ce chemin Régordane doivent être bien pensés et distancés. Le choix est assez limité en gîtes randonneurs, il faut donc envisager des séjours hôteliers.

A quatre randonneurs, la chose est relativement facile, c'est moins vrai à six ou huit. Nos choix jusqu'ici ont tous été parfaitement choisis ( je revendique le droit à l'auto-congratulation, si ! ). Ce soir, nous pressentons déjà que le choix sera du top de top: une suite en "Chambre d'hôtes" aux Remparts à Brignon, mais l'étape, petite, 16 kms, ne fait que débuter.

A dix heures nous descendons vers la cité de caractère de Vézénobres - ma/gni/fi/que -......un enterrement chrétien en l'église du village dans la descente aurait pu nous glacer d'effroi, mais non, car nous arriverons vite au coeur de la jolie bourgade.

Immédiatement une conjonction de rencontres chaleureuses et amicales. Chantal devant son café et son amie, d'abord, d'autres touristes (non péjoratifs) avec qui nous deviserons.

Puis l'arrivée de Madame Véronique Brès, adjointe au maire, qui doit baptiser civilement deux chérubins, nous fera l'honneur de ceindre l'écharpe républicaine.

Une boulangerie, un café/resto, un gîte : voila une jolie cité pour soirée étape randonneuse. Echanges de blogs.

La progression reprendra jusqu'à Ners, où nous escomptions ravitailler, hélas l'épicerie est out depuis deux ans. Cruviers-Lascours idem - et comble de l'ironie à Brignon ( l'Epicerie est exceptionnellement clause ce samedi après-midi).

Rien dans les sacs, ni dans les poches et encore moins dans les estomacs. Que le Dieu des Semelles Vibram nous vienne en aide, foi de mécréant........"Jarnidieu" !

Auparavant lors de la descente vers Cruviers, une rencontre heureuse avec deux vrais cheminants. Michel et Claude ( l'inverse des nôtres : le lourd est le maigre chez eux ! )

Sur le chemin menant d'Avignon à Mende, notre rencontre à l'ombre, car il fait chaud et soif, sera constructive, Claude le Lyonnais avouera rapidement être habité comme moi, d'une sévère mécréance. Claude le Lyonnais entonnera comme un curé défroqué le chant des Canuts en guise de ralliement. Echanges d'adresses mailiques. Photos "groupir" pour la postérité.

L'arrivée à Brignon vers 16h nous conduira vite à sonner chez nos hôtes, Agnès et Patrick Michaud. Une demeure du bonheur où nous attend "une suite randonneuse ".

Chambres very cosy,piscine, salle d'eau, patio.....la vie de château nous attend ce soir......avec les estomacs vides sans doute !

Heureusement notre hôte conduira n'tre Thérèse au petit Vival de Moussac afin de nous permettre de remettre à niveau nos estomacs nécessiteux. Bières à volonté. Excellente nuit douce pour la troupe. Petit déjeuner du matin d'une parfaite qualité tout en devisant avec deux hôtes d'une égale qualité.

Chambre d'hôtes "Les Remparts " à Brignon (30190) -www.gard-lesremparts.fr

Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en  Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon
Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en  Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon
Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en  Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon
Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en  Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon
Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en  Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon
Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en  Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon

Vézenobres - Mme Brès - la cité de caractère - séjour en Chambres d'Hôtes les Remparts à Brignon

l'Olivier,arbre tortueux, entre Vézenobres et Brignon
l'Olivier,arbre tortueux, entre Vézenobres et Brignon

l'Olivier,arbre tortueux, entre Vézenobres et Brignon

à l'ombre du tilleul de Russan
à l'ombre du tilleul de Russan

Sixième étape : Brignon à Russan - 16 kms - dimanche 17 mai

Petite étape de 16 kms en ce dimanche cuisant, par Moussac d'abord puis Saint Chaptes, le mas du Luc, le mas d'Arnet et Ménouret.

Pique nique avec "meurienne longue et profonde " , il nous reste croit-on 5/6 kms pour Russan et le Gîte. En sortant de la "meurienne" voulant appeler le gîte afin d'obtenir le code d'accès, une magnifique pancarte avenante nous indique en riant dirait-on que le gîte des Figourières où nous nous rendons est à ......1 km. Le bonheur est sur le chemin, n'est-il pas !

Nous serons à Russan un quart d'heure plus tard, pour la douche, la lecture, l'écriture et les lois à refaire sans cesse.....Nous avions prévu le repas du soir en passant ce matin à Moussac, l'affaire est dans le sac. Avec Michel nous prospecterons, en vain hélas, afin de trouver un estaminet détenteur de bières-pression. Que nenni......l'eau du Gardon tout proche est fraîche paraît-il.

Agréable gîte, agréable nuit, agréables hôtes. A recommander.

Gîte des Figourières, Mr Mme Brémond, 92 av de la république à Russan (30190)

A la lecture du topo-guide, je constate que nous pouvons réduire au mieux l'étape pour la Calmette, en longeant le Gardon, puis Dions.

Demain gros morceau avec la traversée de Nîmes.

Septième étape - Russan à Nîmes par La Calmette - 22 kms + 10 kms - lundi 18 mai

Départ 7h30, après petit déjeuner au gîte.

Longeons le Gardon (au départ petite erreur de chemin, vite corrigée)

Traversons un gué sur un "petit Gardon affluent " - rencontre avec une Bergère jeune et odorante qui surveillait ses blancs moutons, ses veaux, et ses ânes .... avant de rejoindre la D22, traversons le pont submersible et reprenons la D22 jusqu'au Mas de la Mourigue où nous retrouvons le GR pour la Calmette.

Le bonheur est dans le Gard à la Calmette puisque nous y faisons nos emplettes au LIDL (si, si, si, au LIDL et ses promotions spéciales du lundi matin pour retraités bricoleurs) .

Une envie d'urgence pour n'tre Thérèse !

le Super U sollicité refuse tout net le droit à miction....encore un nouveau commerçant qui veut bien vendre des liquides mais sans assurer le service après-vente.

Monsieur Serge Papin alors quoi-qu'est-ce que cette obstruction à miction de la clientèle avec carte "Système U" ?

Une belle étape lors de la traversée du Clos de Gaillard et ses "capitelles"

Un aperçu du mode opératoire quant à la fin de vie des voitures volées chez les sudistes, écologiquement bien vu n'est-il pas ?

Traversons la D 907, tangente à la voie ferrée du "Cévenole", atteignons le Chemin de la Cigale et pique-niquons en attendant le bus pour nous retrouver en centre-ville près du Jardin des Fontaines.

Une visite des monuments essentiels de Nîmes: les Jardins des Fontaines, la Maison Carrée, les Arènes et son toréador de bronze portant à gauche (si, si, si c'est vérifié ! )

Là aussi, cela va sentir le taureau en rut, la bière et les Costières de Nîmes, la grande Féria de printemps débute ce soir.......les bodégas sont en place. Olé !

Une bière fraîche , un tampon à l'Office qui là aussi se fout du GR 700 comme des coronès du premier taureau de Simon Casas ( et oui ! )

Face à la gare, nous serons pris en charge par le bus 12 jusqu'au Camping de la Bastide où nous avons retenu un mobil-home pour quatre (deux jours minimum de location obligatoire....cela reste tout de même avantageux mais la vente forcée n'est quand même pas loin ? )

Excellemment situé le long du Régordane, demain matin il n'y aura qu'à sortir du mobil-home pour cheminer vers le Saint à la Biche.

Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée
Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée
Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée
Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée
Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée
Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée

Gîte des Figourières à Russan - gué sur le Gardon à Russan - le Gardon à Russan - Capitelle du Clos Gaillard - voiture volée/brulée

mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador
mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador
mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador
mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador
mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador
mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador

mur de pierres sèches - Nîmes : Jardins des Fontaines - groupir à la Maison carrée - la Maison Carrée - Taureau de la Féria - Arênes de Nîmes et le Toréador

putaingggg que c'est bon ! - miam-miam que c'est bon ! - devant le Mobil-Home du Camping de la Bastide
putaingggg que c'est bon ! - miam-miam que c'est bon ! - devant le Mobil-Home du Camping de la Bastide
putaingggg que c'est bon ! - miam-miam que c'est bon ! - devant le Mobil-Home du Camping de la Bastide

putaingggg que c'est bon ! - miam-miam que c'est bon ! - devant le Mobil-Home du Camping de la Bastide

Huitième étape - de Nîmes à St Gilles du Gard - 21 kms - mardi 19 mai - le Final du GR 700 - la voie Régordane

Petit déjeuner à la Bastide - en rang serré le long de la D13 - ça roule dur - ensuite quittons la route pour le Chateau de la Tuilerie par petite route condamnée, la ligne TGV Marseille/Barcelone est en construction -

long détour du GR pour contourner les chantiers....nous nous perdons faute de marques disparues.

Des viticulteurs nous renseignent de a façon de retrouver le GR mais aussi d'éviter le détour par Générac ,( sans intérêts).

De la Tuilerie longue petite route jusqu'à Estagel puis le Mas des Chênes.

Des vignes, des fruitiers, jusqu'à St Gilles du Gard.

Ce matin, de la pluie durant une heure ou deux heures .....agréables senteurs !

Arrivée à St Gilles à 13 h . Cherchons un petit resto avant de gagner l'abbatiale.

Le "Français/Valmi" nous régalera d'une entrecôte/frites, d'oeufs meurettes, avec gentillesse et bonheur

Merci (?) saint Gilles d'y avoir remédié

Passage à l'Office du Tourisme où nous laissons nos commentaires et nos remarques constructives à la Directrice qui nous a écouté et qui malheureusement n'y peut mais.

Notre étonnement d'y rencontrer aussi peu de monde.

La promotion est insuffisante à l'évidence, le balisage quelquefois manquant et défaillant, les hébergements randonneurs mal espacés.

La Voie Régordane est pourtant attrayante, variée et apaisante.

D'excellents souvenirs seront classés dans nos mémoires de cheminants passionné(e)s.

Que Saint Gilles et sa biche le sachent et le disent.

Une première visite à l'abbatiale, occupée à l'heure de notre arrivée par un enterrement (décidément nous produisons les sépultures ! )

Installation à la Maison des Pélerins, ou n'tre Thérèse reconnait une payse "Françoise de Mareuil-sur-Lay" , hospitalière en ce gite pour une quinzaine.

Egalement arrivés hier, Jehanne et Franz, les deux hollandais d'Appeldorn.

"Jehanne.....au secours" pour parodier la Terreur hélas celte à un oeil !

Lorenzo, un jeune italien débute d'Arles son camino vers Compostelle.

Douches, installation, bavardages .....puis direction l'abbatiale pour une visite de la crypte et un salut au tombeau du saint.

Nous nous entre-bisons afin de communier une dernière fois pour conclure ce beau chemin de Régordane.

C''est pour vous maintenant.....allez-y , il vous faudra comme nous plus descendre que monter alors pourquoi se gêner n'est-il pas ?

Mécréantement et Ar Michilandaisement vôtre !

travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie
travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie
travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie
travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie
travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie
travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie

travaux ligne TGV après Nîmes - merci à eux pour leurs renseignements - hein Claude....tombe la pluie ! - bébés vignes - vieille vigne - figues de Barbarie

le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -
le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -
le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -
le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -
le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -
le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -

le "Français/Valmi" pour votre arrivée à St Gilles - l'excellent O du T. de St Gilles - l'Abbatiale de St Gilles du Gard - le Saint à la Biche - le tombeau de St Gilles dans la crypte - la Maison des Pélerins -

Soirée pélerine à la Maison des Pélerins de St Gilles du Gard - Qu'en termes justes ces choses sont dites !
Soirée pélerine à la Maison des Pélerins de St Gilles du Gard - Qu'en termes justes ces choses sont dites !

Soirée pélerine à la Maison des Pélerins de St Gilles du Gard - Qu'en termes justes ces choses sont dites !

Partager cet article

Repost 0
Published by danydarminichi
commenter cet article

commentaires