Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 18:05

Malestroit/Madrid/Lisboa - CINQUIEME PARTIE

Les Rencontres

Tous mes voyages "pédalus" ont avant tout pour but de rencontrer les autres.

Cette fois-ci de nouveau ce fut l'occasion de croiser les chemins de personnes remarquables et chaleureuses. Des situations originales qui interpellent obligatoirement. Sans classement évidemment pour ces quelques rencontres matérialisées par une photo. D'autres sont restées sans photo(s) .....dommage pour le souvenir.

Un grand bonheur que de pouvoir répondre, questionner, communiquer avec ces quidams/anonymes comme moi. Echanges toujours trop brefs mais si riches en émotions et en souvenirs. Vous avez toutes et tous mon affection mécréante et cyclo-touristique.

- Isabelle, ma soeur Florette du Camino de 2003. Basque passionnée toujours là pour les autres. Douceur, bonne humeur et attention aux autres. Nous t'attendons bientôt en Bretagne en pédalus. Gros bisous.

- Félix et Cécile, partis pédibus de Quimper (Bretagne-29) par la Voie Littorale et le Camino del Norte, rejoints par Olga à Bayonne. Quel parcours et quelle volonté organisée. Avec un "carrix perso" . Je suis toujours interpellé par ces défis forts et gratuits. Buen Camino à vous trois. Contact au retour.

- Edouard de Saint Gaudens, solitaire avec un "carrix vertical", 30 kms par jour, jusqu'à Santiago. A l'arrivée un contact ? Buen Camino !

- Mes "deux bronzes": l'un à Soria (Espana) l'écrivain Antonio Machado, paisible lecteur à l'ombre des arcades et l'autre à Madrid tout près de la Plaza Mayor, travailleur anonyme mais fier comme un hidalgo .

- " El pero" (le chien) hargneux de la Fontaine de Fuentepinillia, choisi au hasard celui la, c'est un des nombreux chiens agressifs qui n'aiment pas les bicis. Il a attendu patiemment que mes gourdes soient remplies pour se diriger vers mes mollets. Mout-Mout François d'un coup de rein puissant du faire une bonne centaine de mètres sur le 42/11 pour le distancer. Il aboyait en espagnol.....je n'ai pas tout compris, mais je pense que le message n'était pas généreux.

- la bici de Retonda que Mout-Mout François aborda....par dessous tellement elle dominait. Toujours impressionné par l'imagination des "artistes vélocipèdiques"

- le "Combi VW" de Guadalajara, un bijou de collection, accro depuis quelques dizaines d'années des vieux "Fa Vé babo". Que Saint VW prenne soin encore longtemps de toi !

- Don Quichotte et Sancho Panza à Alcala de Henarès, un peu avant Madrid. Mout-Mout François y a vu aussitôt le maître "Rockn'roll" et le valet suiveur "Poodle" .

- Cervantès l'écrivain hidalgo, papa des sus-nommés (Don Quichotte et Sancho) pour son oeuvre magnifique.

- un ex-voto en bord de route, anonyme, mais le rappel de l'inconscience des jeunes chauffeurs de tous pays. A chaque fois c'est la piqûre de rappel que la vie n'est pas éternelle. En Espagne, au Portugal, en Pologne, en France, en Italie, en Hongrie.....l'Europe de l'insouciance cupide est en marche. Que d'ex-votos douloureusement disposés sur toutes les routes.

- Carlos, jeune madrilène, qui me permit de sortir facilement de la fourmilière madrilène. Etudiant revenu de Paris et de Berlin il se rendait à son job. Heureuse et généreuse rencontre. Merci encore à lui.

- Antoine, le barman du Bar du Barrage de Valdecanas, un havre de fraîcheur avant d'arriver à Almazar, entouré de clients bienveillants et prodigues.

- Enrique, jeune agriculteur éleveur espagnol, bavard et curieux. avant Valancia de Alcantara. Un bon moment de communication.

- la Fontaine d'Alpalhaô au Portugal. Une pensée pour les autres fontaines aussi. Dans l'effort pour les cyclistes, l'eau fraîche est toujours un régal. En Espagne comme au Portugal, elles sont nombreuses et indispensables. (sauf lorsqu'elles sont défendues par des "peros" belliqueux ! )

- Alpiarça au Portugal, le village du vélo. D'abord sa pulpeuse sirène érotiquement provocante. Son monument dédié aux cyclistes courageux et combatifs. Son jeune champion du Portugal,le fils Marques/Bernardo (Euromaster). la passion du vélo, l'accueil et la disponibilité généreuse. Merci à lui pour la remise en pression de mes "neumaticos".

- le trio de trois cyclos à Benavente (Carlos, Luis et José - père,fils et copain). Avons devisé sur le meilleur trajet pour Lisboa.

- Rainaldo, rencontré juste après le pont de tous les dangers de Vila Franca. Un vélo de 40 ans entretenu avec amour, il m'accompagnera sur une dizaine de kms en rentrant à son domicile aux portes de Lisboa. Une bière fraîche ensemble, communication par un sabir espagnolo/portuguèche. Meilleurs souvenirs Rainaldo.

- Landry, jeune cycliste toulousain, en pérégrination entre l'Espagne et le Portugal, rencontré à Lisboa, avec son vélo-porteur. Un beau projet à la moitié de sa réalisation. L'envie d'en découvre avec passion. Landry tu es sur le meilleur chemin. Des pensées pour toi. A l'arrivée, préviens-moi. kenavo

- Iban, rencontré à Gijon, 8h du matin, sa nuit n'était pas terminée à l'évidence. Il voulait m'offrir son bracelet porte-bonheur. Un fort moment de convivialité. Admiratif (un rien excessif devant l'aventure en cours de Mout-Mout et de son cavalier breton.)

- l' Etoile de Lisboa. Le regard en roulant est en permanence sur la route......une apparition étoilée: sans doute perdue par un gamin(e) d'une voiture, au milieu d'un échangeur d'entrée sur l'Autovia. Ce sera mon "étoile de Lisboa".

- un "caca/fiente de mouette" en plein centre de Lisboa (Baxia).....au dessus du genou droit de mon "pantalon de ville" tout en marchant le nez en l'air. Une mouette portuguèche qui a du avoir des désaccords avec un chalutier breton et qui voulait se venger. Salope !

- à l'Eglise de la place de Santiago à Madrid, sortant de la sacristie où j'obtins le "scello madrilène de référence" .....des ronflements venants de l'Enfer, proférés par deux ouailles bénies et endormies au frais dans l'église.

- Steven, un cow-boy compostellé, rue de l'Algalia à Santiago, en train de se battre avec une borne de parking. Un look et une prestation excellente pour le spectacle de rue.

- à Bordeaux, à l'aplomb du Pont de Pierres, Gérard un génial bricoleur de 48 ans, tout juste engagé sur le Canal d'Entre Deux Mers, avec un engin cyclable de sa fabrication (il dort dans la caisse avant). Pourvu qu'il n'y ait pas trop de dénivelé, car l'engin doit avoir une carte grise poids lourd ! Nicolas, aussi présent et admiratif, prendra la photo pour la postérité.

Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid
Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid
Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid
Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid
Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid
Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid

Isabelle, "soeur Florette du Camino 2003", Félix et Cécile, Edouard de St Gaudens, Yann de Namur, "bronzes" à Soria et à Madrid

le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt
le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt
le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt
le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt
le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt
le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt

le "pero hargnieux de Fuentepinillia, el bici de la Rotonda , le VW de Guadalajara, Don Quichotte et Sancho de Alcalà de Henarès, le Cervantès de Madrid, le jeune Espagnol anonyme décédé trop tôt

Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,
Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,
Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,
Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,
Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,
Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,

Carlos à la sortie de Madrid, Antoine au Bar du Barrage de Valdecanas, Enrique à Membrio, douce fontaine d'Alpalhaô, la pulpeuse d'Alpiarça, les cyclos d'Alpiarça,

le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon
le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon
le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon
le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon
le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon
le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon

le champion d'Alpiarçia, le trio de Benavente, Rainaldo de Vila Franca de Xira, Landry de Toulouse, Iban de Gijon

l' Etoile de Lisboa, le caca de mouette de Lisboa,  les ronfleurs bénis de Madrid (Eglise de Santiago), le pèlerin yankee de Santiago, Gérard de Bordeaux
l' Etoile de Lisboa, le caca de mouette de Lisboa,  les ronfleurs bénis de Madrid (Eglise de Santiago), le pèlerin yankee de Santiago, Gérard de Bordeaux
l' Etoile de Lisboa, le caca de mouette de Lisboa,  les ronfleurs bénis de Madrid (Eglise de Santiago), le pèlerin yankee de Santiago, Gérard de Bordeaux
l' Etoile de Lisboa, le caca de mouette de Lisboa,  les ronfleurs bénis de Madrid (Eglise de Santiago), le pèlerin yankee de Santiago, Gérard de Bordeaux
l' Etoile de Lisboa, le caca de mouette de Lisboa,  les ronfleurs bénis de Madrid (Eglise de Santiago), le pèlerin yankee de Santiago, Gérard de Bordeaux

l' Etoile de Lisboa, le caca de mouette de Lisboa, les ronfleurs bénis de Madrid (Eglise de Santiago), le pèlerin yankee de Santiago, Gérard de Bordeaux

Partager cet article

Repost 0
Published by danydarminichi
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 18 24/07/2014 10:43

Je vous félicite pour votre recherche. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez

chris 13/07/2014 11:33

Encore un beau voyage !! Le cheminement le long du riù tejo me rappelle des souvenirs. bravo pour ce nouveau parcours européen qui donne envie de chevaucher la bici .